Revenir en haut
Aller en bas
-46%
Le deal à ne pas rater :
Vanja Lecteur de Carte Mémoire, SD/Micro SD Lecteur de Carte ...
6.99 € 12.99 €
Voir le deal

M. Le Maire
PNJ
Date d'inscription :
24/09/2017
Messages :
392
M. Le Maire
PNJ
le Dim 27 Jan - 17:50
Tempête de neige
sur Toronto
Event - Tempête de neige sur Toronto - Team cinéma Giphy

Sam, Jillian, Caiside et Ho Joo

______

A l’occasion de cette tempête, le cinéma a décidé d’ouvrir ses portes avec un thème bien particulier : la neige ! A l’affiche nous retrouvons notamment “Le Jour d’Après” (The Day After Tomorrow) que beaucoup ont décidé d’aller voir. Afin de ne pas avoir trop froid, l’équipe a conseillé aux personnes de ne pas hésiter à se munir de leurs plaids ou couvertures personnelles. Un bar à chocolat chaud a aussi été prévu dans le hall du cinéma.

Les hôtesses présentes accueillent rapidement les cinéphiles qui ont bien voulu braver ce froid pour venir et ceux-ci se retrouvent bien vite avec une tasse chaude entre les mains, avant d’être conduits dans la salle.

Le film n’a commencé que depuis 20 minutes lorsque, d’un coup, le grand écran s’éteint. Rapidement on entend des bruits provenir du couloir.

  • Option a : se lever et rejoindre le hall d’entrée.
  • Option b : attendre en pensant que c’est juste un soucis temporaire.
Anonymous
Invité
Invité
le Lun 28 Jan - 21:19
Event : tempête de neige sur Toronto
Tu avais envie de te détendre, de passer un petit moment de relaxation pour relaxer un peu après la folie du temps des fêtes qui, cette année plus que les autres, c'est éternisée entre ta visite chez tes parents et les soirés retrouvailles avec de vieux amis restés au Québec. Pour te reposer, quoi de mieux qu'un petit film au cinéma, avec une bonne amie, pour vous retrouver ? Après tout, cela faisait un moment que tu n'avais pas pris du temps pour toi-même, pour voir tes amis. Depuis que toi et Ama viviez ensemble, tu n'avais que très peu de moment où tu pouvais les voir seule à seule; l'un des inconvénients de travailler à partir de la maison, sûrement. Comme si le destin était de ton côté, le cinéma organisa une journée sous le thème de la neige pour souligner la tempête, l'un de tes films préférés se retrouvait à l'affiche : The day after tomorrow. Un chocolat chaud entre les mains, un plaid autour des épaules et la compagnie d'une bonne amie, tu écoutes avec attention les 20 premières minutes du film. Plongée dans le scénario de ce film que tu affectionnes tout particulièrement, la coupure de courant qui plongea la salle dans l'obscurité te fit légèrement sursautée. Un peu frustrée, tu déposa ta tasse que tu tenais toujours et tendis l'oreille, dans le couloir, des bruits se firent entendre. Si au départ, tu voulus te rendre dans le hall pour voir ce qui se passait, tu te dis que le courant reviendrait bientôt, après tout, il ne s'agissait que d'une petite panne...

Malgré tout, tu t'inquiétais un peu. Tu te demandais si cette panne qui t'avait plongé dans l'obscurité s'étendait sur toute la ville et même jusqu'à la bibliothèque où se trouvait ta douce...Tu te saisis de ton téléphone pour lui envoyer un message et t'assurer que tout va bien, mais pas de réseau. Tu grognes intérieurement, impossible de savoir si elle va bien...Tu allumes la lampe de poche de ton portable et regarde autour de toi, aveuglant sûrement tes voisins de siège, mais ça, tu n'en as cure dans le moment. Tu te tourne vers Jill.

J'ai pas de réseau calisse...T'en as, toi ?!

Codage par Libella sur Graphiorum
Ho Joo Song
Totem poids lourd
Date d'inscription :
11/02/2018
Messages :
177
Ho Joo Song
Totem poids lourd
le Lun 28 Jan - 21:21

Event - Le Jour d'Après
ft. Sam, Jillian & Caiside
Lumières.

Un bon chocolat chaud et un film catastrophe dans un endroit chauffé alors que la neige s'amasse dehors : que demander de plus ?

Confortablement installé dans son siège, Ho Joo resserra son emprise autour de la tasse fumante qui lui avait été offerte avant d'entrer dans la salle. Ce soir, il avait décidé de braver les intempéries pour se rendre seul à l'une des séances spéciales du cinéma afin de revoir Le Jour d'Après, un classique qu'il avait pour habitude de regarder plus jeune avec sa sœur, lorsque le temps s'y prêtait. Étonnamment, cette programmation semblait avoir eu un certain succès puisque autour de lui, très peu de sièges étaient finalement restés vides.
Soufflant légèrement sur la surface de son breuvage, il porta celui-ci à ses lèvres, les yeux rivés sur l'écran alors qu'une publicité touchait à sa fin... et se mit immédiatement à toussoter alors que sa gorge le punissait de la brûlure qu'il venait de lui infliger. Oups.

Générique.

S'excusant d'un signe de main aux personnes l'entourant, le coréen se tassa un peu sur lui-même, comme si de s'enfouir dans son col roulé soulagerait un tant soit peu son mal. Devant lui, l'écran entamait son introduction glaciale. Lentement, la tasse se vida de son contenu et petit à petit, Ho Joo se surprit à se laisser happer par le film, comme s'il le revoyait depuis son salon en compagnie de Hong Nam et de Maxwell – comme au bon vieux temps.
Le film avançait tranquillement lorsque les animaux à l'écran commencèrent à s'exciter et que l'un des protagonistes leva les yeux au ciel pour observer des nuées d'oiseaux affolés. La tension monta dans la poitrine du jeune homme : sans se l'expliquer, ses doigts se crispèrent autour de sa tasse vide et sa mâchoire se tendit.

Puis, le noir.
Complet.

Dans la salle, plusieurs cris de surprise s'élevèrent et avant qu'il ne puisse se poser la moindre question, Ho Joo sentit quelque chose se répandre sur ses jambes. C'était froid, vraisemblablement liquide... et pas foncièrement agréable, il fallait bien l'avouer – les restes de chocolat de son voisin, à en croire la réaction de celui-ci. Autour de lui, les lumières de dizaines de téléphones s'allumèrent les unes après les autres. Certaines personnes se levèrent et tâchèrent de l'enjamber pour rejoindre la sortie de la salle mais de son côté, le coréen décida de ne pas bouger.
© Belzébuth



_________________
Don't worry, all is well. All is so perfectly, damnably well. I can feel your heart beating as clearly as I feel my own, and I know that separation is an illusion. Soon, I will see your smile. You will wake up.


Event - Tempête de neige sur Toronto - Team cinéma B7c7480
Caiside E. White
Balms
Date d'inscription :
30/12/2018
Messages :
81
Caiside E. White
Balms
le Lun 28 Jan - 23:32
The Day After Tomorrow.

Souvent entendu parler. Jamais vu pour autant. La bonne occasion pour venir le voir. Accompagné d'un chocolat chaud offert par la maison, histoire de réchauffer un peu les corps et les cœurs glacés par cette tempête au dehors. Ce qu'une femme lui avait dit. En le lui tendant. Il s'en était saisi avec à peine un merci, murmuré à la va-vite alors que ses pas le menaient automatiquement vers la salle déjà bien pleine. Il s'était trouvé une place relativement à bonne distance de l'écran ; pas tout au fond de la salle, les sièges ayant été pris en premier. Il aurait dû venir plus tôt.

Plusieurs minutes coulèrent et les premières publicités commencèrent à défiler. Le noir tombé sur la salle amenant un brin de silence, qui eu au moins le mérite de le faire sourire. C'était sans doute son moment préféré, celui où tout le monde cesse la discussion pour se concentrer sur l'attente du début. La fébrilité du moment ; dont il se gorge un peu comme à chaque coup. Savoure. Les doigts enroulés autour de la tasse chaude, serrés, les quelques chuchotements de deux impatients qui ne peuvent s'empêcher de spéculer.

Ils verront bien. Lui et les autres. Tous ceux qui ne l'ont jamais vu. Et lové lui même dans son effervescence il oublie le monde, les yeux rivés sur les images devant lui. Jusqu'à ce que le film commence.

Il pense à peine à la boisson entre ses mains. Boit quelques gorgées par automatisme puis abandonne ses doigts et la tasse sur ses genoux. Captivé comme tant d'autres. En se disant qu'heureusement ça ne peut pas arriv-

Merde.

Le noir d'un seul coup le fait sursauter ; paniquer. Et le contenu de la tasse se répand d'un seul coup sur ses genoux et ceux de son voisin qu'il n'a même pas vu arriver. Même ça il met plusieurs secondes à le remarquer, inquiet par l'écran aussi noir que la pièce et par ces personnes qui se lèvent. Puis il capte. "Oh jeez !" Quel crétin. Qui s'empourpre avec une main passée à toute vitesse dans ses cheveux. "I'm so sorry, I didn't want to... do that."

_________________
Event - Tempête de neige sur Toronto - Team cinéma Caiside%20-%20Signatures
Merci Djahyan pour la brique ♥️
Anonymous
Invité
Invité
le Mar 29 Jan - 13:53
Les films de e genre là te plaisent bien d’habitude. Oui, cette idée de fin du monde imaginaire, cette vision que les gens ont justement de ce qui pourrait arriver si ça arrive un jour, c’est plutôt drôle. Que ce soit une suite de catastrophe naturelle ou bien un virus qui détruit tout, l’imaginaire humain peut se révéler étonnant. Tu as ta tasse de chocolat chaud dans les mains, n’aimant pas particulièrement le froid, tu es pourtant sortie aujourd’hui. Braver la neige, ce n’est pas grand-chose, surtout quand on est habituée à de telles température. Enfin, habituée, c’est vite dit. Si tu n’avais pas eu ta couche de pulls et d’écharpe, tu aurais perdue tes oreilles en route. Assise à côté de ton amie, tu regardes donc le début du film en avalant une gorgée de chocolat au passage, te concentrant sur ce qui allait arriver.

Mais tu n’as pas le temps de réellement apprécier la chose, la coupure de courant est surprenante et vous prends tous au dépourvue. Tu te tournes vers Sam quand iel t’adresses la parole et tu saisis ton téléphone pour vérifier.

« Bordel c’est une sacrée coupure de courant alors ! »

Tu entends d’autres bruits, une voix anglaise qui s’excuse et tu te redresses en faisant un signe de la main, ton téléphone dedans et la lampe torche allumée.

« Hey ! Excusez-moi ! Vous avez du réseau sur vos téléphones vous ? »

Autant demander, ne sait-on jamais.
M. Le Maire
PNJ
Date d'inscription :
24/09/2017
Messages :
392
M. Le Maire
PNJ
le Dim 3 Fév - 17:21
Tempête de neige
sur Toronto
Event - Tempête de neige sur Toronto - Team cinéma Giphy

Sam, Jillian, Caiside et Ho Joo

______

Personne ne sort finalement de la salle. Après tout un problème technique ça peut toujours arriver, surtout avec une telle tempête dehors. Tout le monde attend donc dans la salle en pensant que le film n’allait pas tarder à repartir. C’est alors qu’un homme entre avec sa lampe torche, aveuglant à moitié les spectateurs, il commence à leur dire qu’une coupure a eu lieu. Forcément, tout le monde avait pu s’en rendre compte, mais il invite les personnes à le suivre jusque dans le hall avec calme.

Les employés sont en train de les attendre, ayant formé un petit coin agréable avec des coussins et quelques plaids pour ceux qui n’en avaient pas. Une des jeunes femmes se dirige vers vous pour vous proposer de venir faire quelques jeux histoire de passer le temps avant que le courant ou les secours n’arrivent.

  • Option a : participer aux jeux et vous installer sur les oreillers
  • Option b : refuser de participer et s’asseoir à l’écart sur un banc
Anonymous
Invité
Invité
le Ven 8 Fév - 17:36
Event : tempête de neige sur Toronto
Tu soupire en attendant la réponse de ta meilleure amie; calisse de tabarnak, c'était tout sauf nécessaire comme mésaventure...Alors que tu ruminais ta colère et tes inquiétudes, une voix d'homme vint te surprendre : il vous invitait à aller dans le hall et tu le suivie, afin d'être un peu plus confortable, ton plaid sur le dos. Tu manquais gravement de style, mais au moins, tu n'avais pas trop froid...

Dans le hall, les employés ont positionné quelques coussins dans un coin et ont mis des plaids à disposition de ceux qui n'en avait pas, à croire qu'ils étaient préparés à cette tempête...

Une jeune femme s'approcha de toi, de toi et des autres personnes qui étaient sortis de la salle en même temps que toi, vous proposant de jouer à des jeux de société pour chasser l'ennui, en attendant que le courant revienne pour que vous puissiez ENFIN terminer ce film, du moins, tu l'espérais. En réalité, même si tu tentais de te convaincre du contraire, tu t'inquiétais grandement pour Ama en ce moment même, même si tu la savais avec son ami. Tu ne pouvais t'empêcher de t'en faire, mais tu tentais de paraître sereine, alors que tu acceptais de suivre la jeune femme qui te conduisis vers les jeux de société, où tu t'installa sans un mot, permettant à Coumba de sortir par la même occasion, pour y retrouver une certaine forme de réconfort que seule ta hyène pouvait te conférer. Ta hynène couchée contre toi, tu fixes ton écran, tu espères voir une barre de réseau s'afficher. Tu regardes autour de toi et tu lances, tout naturellement :


« Comme on va passé quelques temps ensemble, au vue de la tempête qu'il y a dehors, c'serait bien de s'présenter, non ? Perso, j'm'appelle Sam. »


Codage par Libella sur Graphiorum
Ho Joo Song
Totem poids lourd
Date d'inscription :
11/02/2018
Messages :
177
Ho Joo Song
Totem poids lourd
le Dim 10 Fév - 12:00

Event - Le Jour d'Après
ft. Des gens
Constatant aux balbutiements confus et pressés de son voisin que celui-ci regrettait réellement avoir renversé quelque chose sur lui, Ho Joo détacha son attention du mouvement dans la salle pour se tourner vers le jeune homme. La tâche sur son jean était fâcheuse, certes, mais un peu d'inconfort n'avait jamais tué personne et le coréen n'était pas du genre à reprocher sa maladresse à qui que ce soit, lui-même étant une catastrophe notoire lorsqu'il y mettait du sien. Aussi il s'adressa vite à son voisin, plus amusé qu'autre chose.

- Il n'y a vraiment pas de mal, ne vous en faites pas, le rassura-t-il en souriant.

Au moins, se disait-il, Miran allait avoir une raison de le taquiner lorsqu'il irait la chercher chez ses grands-parents tout à l'heure. Grands-parents qu'il allait devoir prévenir d'un retard possible selon le temps que prendrait ce film à reprendre, d'ailleurs. Mince.

- Hey ! S'éleva une voix devant lui. Excusez-moi ! Vous avez du réseau sur vos téléphones vous ?

Rapide coup d’œil à son téléphone.

La réponse était non, ce que le coréen communiqua à celle qui lui avait posé cette question d'un hochement de tête léger. Problématique. Mais à peine eut-il le temps de réfléchir à la question d'une panne généralisée de la ville en songeant au mauvais temps que derrière eux, les portes de la salle s'ouvrirent pour laisser entrer un homme, armé d'une lampe de poche. Celui-ci les informa de la situation, invitant les spectateurs à le suivre dans le hall pour se rassembler – certainement une consigne de sécurité de mise en cas de coupure du complexe, cela faisait sens.
Sans broncher, Ho Joo rassembla donc ses affaires. Il ramassa d'abord son manteau marron qu'il jeta nonchalamment sur ses épaules, bientôt rejoint par son écharpe grise. Sur le haut de sa tête, il enfonça à la va-vite son bonnet noir et, après avoir récupéré sa tasse vide et demandé à son voisin d'excuser sa lenteur, s'engagea à la suite de ceux qui quittaient la salle.

Arrivé dans le hall, un coin aménagé avec des coussins invita les spectateurs à s'installer là pour passer le temps avec des jeux. L'idée sonnant sympathique, il s'y dirigea tranquillement. Là-bas, une jeune femme se présenta, encourageant d'autres à en faire de même. Agréablement surpris, Ho Joo suivit le mouvement et approcha de la dénommée Sam pour la saluer, souriant.

- Ho Joo, enchanté.
© Belzébuth




Dernière édition par Ho Joo Song le Ven 15 Fév - 16:10, édité 2 fois

_________________
Don't worry, all is well. All is so perfectly, damnably well. I can feel your heart beating as clearly as I feel my own, and I know that separation is an illusion. Soon, I will see your smile. You will wake up.


Event - Tempête de neige sur Toronto - Team cinéma B7c7480
Caiside E. White
Balms
Date d'inscription :
30/12/2018
Messages :
81
Caiside E. White
Balms
le Dim 10 Fév - 15:50
Heureusement sa pauvre victime ne lui en veut pas. Caiside s'estime chanceux de ne pas être tombé sur quelqu'un d'autre, dont le poing se serait jeté dans son nez pour répondre à cette maladresse de sa part ; il laisse son sourire s'étirer. Le temps d'une seconde seulement. Puis baisse la tête, un peu gêné, avant de la relever à l'entente de la question d'une fille quelques rangs devant. S'il a du réseau ? Un coup d'œil rapide à son téléphone suffit à lui faire secouer la tête de droite à gauche et il a une pensée pour ses gosses que le noir - comme lui à l'époque et aujourd'hui encore - fait flipper.

Du mouvement.

Caiside se lève. Pour suivre les autres avec son pas léger quand un homme, à la lueur d'une lampe torche, vient les chercher. Il secoue la tête en réponse à l'excuse de son voisin, tranquille. Et à peine ont-ils quitté la salle qu'il laisse sortir Álfheim, dont le museau vient se lover au creux de sa main. Ils se dirigent vers les coussins avec hésitation.

Plusieurs personnes sont déjà en petits groupes et Caiside repère le garçon dont il a tâché le pantalon. Il s'approche et s'installe en jetant un regard à la hyène couchée contre la fille - Sam, il a entendu en s'approchant - puis à son ancien voisin de siège, demande à voix basse : "Je peux ?" Et Álfheim jappe un coup en passant sur ses jambes en tailleur, il enroule son corps autour du sien et se cale, possessif, trop proche de lui.

"Moi c'est Caiside. Et lui Álfheim." Álfheim le protecteur, dont la queue blanche vient se poser sur les cuisses comme s'il voulait se fondre contre sa peau. "Le film avait l'air bien c'est dommage." La malice esquisse un sourire avorté sur ses lèvres.

_________________
Event - Tempête de neige sur Toronto - Team cinéma Caiside%20-%20Signatures
Merci Djahyan pour la brique ♥️
Anonymous
Invité
Invité
le Dim 10 Fév - 16:56
Tu soupires, décidément tu n’aurais pas du sortir aujourd’hui. Pas de réseau, le film qui risque d’être annulé… Cela avait été téméraire, mais tu ne sais pas si au final ça valait le coup. Pour le moment du moins. Tu suis le mouvement quand un homme avec sa lampe torche vous interpelle, de toute façon vous n’avez pas de réseau et donc, impossibilité de savoir ce qu’il se passe dehors pour le moment. Sauf si vous regardiez dehors, mais il n’y a qu’une tempête quoi. Tu passes une main dans sa tignasse, une mine boudeuse au visage. Une dame vient vous proposer de faire des jeux en attendant, personnellement tu t’en fiche. Il fallait bien faire un truc pour combler l’ennui, alors des jeux c’est presque préférable contre ne rien faire et attendre.

Vous vous installez et Sam prends la parole en se présentant. Oui il faudrait peut-être songer à ça, vu que vous alliez passer un peu de temps ensemble. Elle sort sa hyène par la même occasion et un autre homme, celui qui avait répondu dans la salle quand tu as posé ta question, s’approche et en fait de même. Celui qui y était aussi les imite et sort son totem, un loup blanc. Tu hausses un sourcil, tu aimerais bien que Félice aussi en profite, mais un cheval avec tout ce raffut n’est peut-être pas une bonne idée.

« Jillian. Oui c’est dommage, le thème s’accorde bien avec le temps en ce moment, ça nous met un peu plus rapidement dans l’ambiance. »

De part le temps pourri et de par le contexte du film, cela concordait presque trop bien.
M. Le Maire
PNJ
Date d'inscription :
24/09/2017
Messages :
392
M. Le Maire
PNJ
le Dim 10 Fév - 17:07
Tempête de neige
sur Toronto
Event - Tempête de neige sur Toronto - Team cinéma Giphy

Sam, Jillian, Caiside et Ho Joo

______

Tout le monde finit par prendre place dans le hall, s’installant sur des coussins alors que l’animatrice d’une soirée semble toute excitée. Certains de ses collègues tiennent des lampes vers elle, comme pour les utiliser comme des projecteurs. Elle explique aux participants qu’elle va essayer de faire quelques mimes et qu’ils devront deviner ce qu’elle veut faire. Elle laissera ensuite la place à ce qui veulent aussi pouvoir mimer.

Après quelques minutes, tout le monde semble bien rigoler. Même si certains ne participent pas forcément, ils restent avec le groupe et passent du bon temps. Mais dans un coin, un gamin semble en colère, sa mère essaie de le calmer, lui expliquant que ce n’est qu’un jeu mais visiblement il n’apprécie pas de perdre et finit par hurler en tapant une crise.

  • Option a : essayer de le calmer
  • Option b : le laisser faire


HRP:
La limite de réponse passe maintenant à 550 mots au lieu des 400 !
Ho Joo Song
Totem poids lourd
Date d'inscription :
11/02/2018
Messages :
177
Ho Joo Song
Totem poids lourd
le Ven 15 Fév - 17:17

Event - Le Jour d'Après
ft. Des gens
Alors qu'il s'installait tout juste aux côtés de Sam, Ho Joo vit une figure familière le rejoindre : son voisin de siège, le maladroit au chocolat chaud. Le jeune homme s'adressa à lui timidement pour lui demander s'il pouvait s'asseoir à ses côtés, ce à quoi il répondit naturellement par la positive en lui désignant le coussin sur sa gauche et, avant qu'il ne puisse ouvrir la bouche pour demander au nouveau venu son nom, celui-ci le lui offrit.

- Moi c'est Caiside. Et lui Álfheim.

Son signe de la main ne montrait que le vide.

Une légère pointe de douleur au ventre, le coréen hocha la tête, observant tour à tour le dénommé Caiside et un point hasardeux aux abords de la cuisse de celui-ci. Loin de vouloir jeter un froid sur ces salutations, il préférait taire le fait qu'il ne soit pas capable de voir le totem et continuer sur une note chaleureuse et maintint ainsi son sourire pour lui répondre.

- Ravi de faire votre connaissance, tous les deux.

Même s'il aurait préféré pouvoir le dire en sachant à quel type de totem il s'adressait, histoire de réellement lui adresser ces mots.

- Le film avait l'air bien c'est dommage, reprit Caiside.

Laissant son sourire s'élargir en voyant la mine un peu plus ouverte de son voisin, Ho Joo voulut lui répondre – et ainsi lui confirmer que oui, ce film était fort sympathique – mais lorsqu'il ouvrit la bouche, ce fut la voix de quelqu'un d'autre qui s'éleva sur sa droite.

- Jillian.

Tiens, la jeune femme au réseau.

- Oui c’est dommage, le thème s’accorde bien avec le temps en ce moment, ça nous met un peu plus rapidement dans l’ambiance.

Pertinente remarque.

Le coréen acquiesça, relativement amusé : il était vrai qu'en choisissant d'aller voir ce film, ils avaient tous fait preuve d'un sens de l'ironie certain mais au moins, cette panne en avait tiré quelque chose de digne à raconter lorsqu'ils sortiraient d'ici. Toutefois il n'y ajouta rien de ses propres pensées à ce sujet puisque devant eux, l'animatrice improvisée de la soirée venait de se lever pour leur expliquer ce qu'ils allaient faire.

Des mimes.

Le jeu commença tranquillement, chacun y allant gaiement et riant de l'incapacité de la plupart à faire deviner quoi que ce soit. L'ambiance était bonne enfant, légère. Ou du moins jusqu'à ce qu'un enfant ne commence à prendre le jeu trop au sérieux et se mette à criser, plongeant sa mère dans l'embarras. Voyant la détresse de cette femme, Ho Joo se tourna vers elle : il fallait tenter quelque chose.

- Hé, petit, dit-il en s'installant près de l'enfant. T'en fais pas c'est pas grave si tu ne trouves pas toutes les réponses. Regarde-moi : j'en ai trouvé aucune et en plus j'ai une tâche sur mon pantalon. Je dirais que tu t'en sors pas si mal que ça, ponctua-t-il d'un rire souligné d'un clin d’œil.

C'était ce que l'on appelait communément une tentative de diversion et de redirection, afin que le gamin s'intéresse plus à l'aspect comique d'une tâche brune sur le pantalon d'un adulte que de sa bête frustration de ne pas gagner à un jeu pour lequel on ne comptait de toute façon pas les points.

Restait à voir si cela allait fonctionner.
© Belzébuth



_________________
Don't worry, all is well. All is so perfectly, damnably well. I can feel your heart beating as clearly as I feel my own, and I know that separation is an illusion. Soon, I will see your smile. You will wake up.


Event - Tempête de neige sur Toronto - Team cinéma B7c7480
Caiside E. White
Balms
Date d'inscription :
30/12/2018
Messages :
81
Caiside E. White
Balms
le Dim 17 Fév - 13:21
Une blague, et Caiside pour la première fois sourit vraiment. Timide. Caché un peu dans l'écharpe enroulée autour de son cou alors que sa main caresse avec douceur le poil blanc d'Álfheim. Il joue avec, distrait, jusqu'à ce que le jeu commence, et son nez se fronce quand il se concentre et cherche et se trompe surtout tout le temps ; quelques fois au milieu des autres on l'entend rire. Et le gardien avec d'autres que ses gosses c'est pas forcément souvent que ça lui arrive.

Il doit bien l'avouer l'activité proposée l'amuse. Même s'il n'ira pas, à son tour, tenter de faire deviner quelque chose à tout ce monde réuni le temps d'une panne de courant. Il préfère rester dans son coin, là où on ne fait pas trop attention à lui, sans qu'il ne soit seul, ni bizarre puisqu'il s'est mêlé un tant soit peu aux autres. Pile à la bonne place, et la tête loin, loin de ces gosses enfermés qu'il voudrait pouvoir sauver. Ce n'est pas plus mal. Pour une fois. Même si ses réflexes prennent le pas sur tout ce qui l'entoure. Et qu'il se lève presque d'un bond quand la voix d'un gamin commence à s'élever dans le grand hall. Aux aguets. Il s'approche. À la suite de Ho Joo, et ses mots sont habilement utilisés pour détourner l'attention du gosse qui braque son regard sur eux. Le Gardien s'arme de son sourire le plus grand.

"En plus la tâche c'est moi qui la lui a fait !"

Il capte le regard soulagé d'une mère fatiguée. S'empourpre et songe à quel point c'est facile avec les gnomes de la Black Plague, quand il n'y a ni Merci ni regards ; quand il est tout seul avec eux et gère comme il l'entend.

"Avec du bon chocolat chaud."

En espérant lui tirer un sourire à cet enfant aux caprices.

_________________
Event - Tempête de neige sur Toronto - Team cinéma Caiside%20-%20Signatures
Merci Djahyan pour la brique ♥️
Anonymous
Invité
Invité
le Dim 17 Fév - 16:50
Tu te tournes en regardant un gamin en train de faire sa crise et tu fronces les sourcils d’agacement. Tu n’aimes pas particulièrement les capricieux surtout dans une ambiance comme celle-ci. Tu préfères ne rien dire en premier, au risque d’être trop brutale, mais l’un d’entre vous y va pour essayer de le calmer. Tu ne suis pas tout de suite, tu ne saurais pas quoi dire de toute façon, ton humeur n’étant pas idéale pour rassurer un gamin mauvais perdant. L’autre le rejoint, tu soupires discrètement sans savoir si tu y vas ou non.

Au final, tu hausses les épaules en levant les yeux en allant te mettre à côté d’eux. La seule chose que tu ne peux pas supporter chez les gosses, ce sont leur caprice à la noix. Tu ne rajoutes rien, tu te contentes de le fixer sans détacher tes yeux du gamin. Tu ferais presque peur, mais tu ne sais pas quoi dire de plus sans paraître méchante dans tes mots. Décidément les gosses, c’est clairement pas ton dada.
M. Le Maire
PNJ
Date d'inscription :
24/09/2017
Messages :
392
M. Le Maire
PNJ
le Dim 17 Fév - 18:14
Tempête de neige
sur Toronto
Event - Tempête de neige sur Toronto - Team cinéma Giphy

Sam, Jillian, Caiside et Ho Joo

______

Le garçon regarde le groupe de manière un peu abasourdi. Il ne s’attendait sûrement pas à ce que de parfaits inconnus commencent à lui faire la morale. Son regard fut quand même attiré par la tâche de l’homme, avant qu’il ne se bidonne en courant partout et criant qu’il s’était fait pipi dessus. Si on peut croire que la diversion a fonctionné, c’était sans compter sa mère qui se leva brusquement, s'énervant contre les jeunes gens en leur disant qu’il n’avait aucun droit de la juger elle, son fils ou bien son éducation. Et que c’était vraiment mal venu de commencer à lui faire la morale et la mettre dans l’embarras comme si elle était une mauvaise mère. Son ton ne cessait de monter, houspillant contre vous alors que son môme continue de se moquer de Ho Joo. Il finit ensuite par prendre la boîte de pop corn d’une personne présente, et s’amuse à vous jeter des poignées dans la figure.


  • Option a : parler à sa mère pour le faire arrêter
  • Option b : partir dans un coin, loin du groupe


HRP:
La limite de réponse passe maintenant à 550 mots au lieu des 400 !
Ho Joo Song
Totem poids lourd
Date d'inscription :
11/02/2018
Messages :
177
Ho Joo Song
Totem poids lourd
le Sam 23 Fév - 12:00

Event - Le Jour d'Après
ft. Des gens
L'idée aurait pu fonctionner.
Elle aurait pu.

Ho Joo n'avait pas tout de suite remarqué qu'il avait été suivi lorsqu'il s'était approché de l'enfant pour essayer de le calmer et pourtant, après avoir mis en marche sa tentative de diversion, la voix de Caiside se fit entendre à ses côtés, appuyant ses propos.

Confiant en leur stratégie, le coréen avait laissé son sourire s'élargir davantage, hochant la tête et haussant les épaules en signe d'acceptation de son triste sort. Lorsqu'il lança un coup d’œil au jeune homme pour le remercier silencieusement de son aide, il remarqua même que tous deux n'avaient pas été les seuls à s'approcher du petit capricieux, bien qu'ils aient été les seuls à lui adresser la parole. C'était plutôt sympathique, de voir qu'il y avait d'autres personnes prêtes à essayer de changer les idées d'un petit garçon un peu trop investi dans un jeu.

Un petit garçon ayant enfin cessé de geindre.

Observant la tâche sur le pantalon de Ho Joo avec de grands yeux, l'enfant semblait s'être calmé. Lentement, son visage commençait à se tordre, à voir une forme de taquinerie traverser ses lèvres. Lorsque son bras se leva pour pointer du doigt la tâche, le sportif savait à quoi s'attendre, prêt à être sacrifié pour le bien de groupe depuis sa première syllabe adressée au gamin : il n'y avait pas besoin d'être un génie pour prédire la suite.
Alors forcément, ce qui devait arriver arriva : l'explosion de rire, les moqueries, l'hilarité d'un petit monstre courant partout et criant à qui voulait bien l'entendre – ou non d'ailleurs – que ce monsieur s'était fait pipi dessus. La diversion avait fonctionné, oui. Mais à quel prix. Devant lui, il avait à présent une mère en colère en train de lui rugir dessus, accusatrice.

- Pardonnez-moi mais je ne me souviens pas avoir entendu quiconque mettre en doute vos compétence en matière d'éducation. Il cligna des yeux, abasourdi. Je voulais juste aider un peu, je s-

La mère le coupa, houspillant de plus belle tandis que son fils continuait de se moquer de lui en jetant des poignées de pop-corn à tout va. S'il n'avait pas encore regretté sa bonne action trente-cinq secondes plus tôt, à présent c'était bel et bien le cas. Cette femme était visiblement bien remontée contre lui et contre quiconque ayant pu essayer d'aider à calmer son monstre : elle vociférait contre eux, blessée dans sa fierté de mère et leur reprochant de la mettre dans l'embarras.
Ho Joo reconnaissant une bataille perdue d'avance lorsqu'il y faisait face toutefois décida de ne pas aller à son encontre, conscient qu'il risquerait davantage d'envenimer la situation s'il cherchait à la raisonner. C'est pourquoi il leva les mains, en signe de concession.

- Vous savez quoi ? Je m'excuse. Je ne voulais sincèrement pas faire la morale à qui que ce soit. J'espère que vous passerez une bonne fin de soirée malgré tout.

Et d'appuyer ses mots d'un signe de tête courtois à son adresse ainsi qu'au reste du groupe, avant de tourner les talons et s'éloigner du groupe. Il n'avait l'intention de dicter à personne la manière d'élever un enfant et ne comptait pas passer sa soirée ici à débattre, surtout pas avec une mère émotive et exténuée.

Son idée avait été une catastrophe.
© Belzébuth




Dernière édition par Ho Joo Song le Jeu 28 Fév - 17:10, édité 1 fois

_________________
Don't worry, all is well. All is so perfectly, damnably well. I can feel your heart beating as clearly as I feel my own, and I know that separation is an illusion. Soon, I will see your smile. You will wake up.


Event - Tempête de neige sur Toronto - Team cinéma B7c7480
Anonymous
Invité
Invité
le Dim 24 Fév - 8:30
Tu avais suivi Jill par automatisme lorsqu'elle c'était approchée du mioche, sans doute car tu préférais rester près de la seule personne que tu connaissais vraiment ici; tu avais donc pu assisté à la tentative raté des deux garçons qui essayaient de calmer le petit. La situation te faisait bien marrer, après tour, la tâche sur le pantalon d'Ho Joo portait belle et bien a confusion, pourquoi ne pas en rire un peu ? Ton rire se stoppa bien vite lorsque la mère du garçon commença à s'énerver sur les garçons, qui avaient simplement tenté d'aider cette mère qui ne savait visiblement pas s'occuper de son fils. Tu gardais ton calme, oui, tu étais paisible, mais lorsque la femme coupa Ho Joo qui tentait vainement de d'expliquer, ton sang ne fit qu'un tour. Tu fis un pas de l'avant pour l'enguirlander un peu, quand le coréen s'excusa; comme s'il avait fait quelque chose de mal ! C'était elle, la femme stupide ici ! Il n'avait rien a se reprocher le pauvre ! Lorsqu'il s'éloigna, se fut a ton tour de t'adresser à la dame.

Non, mais allez-vous arrêté de piailler un peu ? Occupez-vous de votre fils au lieu de faire la morale à un garçon qui a simplement essayé d'aider la mère incapable que vous êtes ! Vous êtes désolante.


Tu partis aussitôt pour rejoindre le coréen, sans savoir pourquoi. Lui dire qu'il n'avait rien a se reprocher ? Il le savait déjà, ça, mais pourquoi ne pas lui rappeler..?

Hey euh...Ho Joo, c'est ça ? Je voulais simplement te dire que tu n'as rien à te reprocher ! T'as bien agis, vraiment. Beaucoup l'aurait pas fait.
Caiside E. White
Balms
Date d'inscription :
30/12/2018
Messages :
81
Caiside E. White
Balms
le Dim 24 Fév - 11:21
Catastrophe.

C'est le seul mot qui vient face à cette situation. Entre le gamin insupportable. Sa mère sur les nerfs. Il aurait été plus sage de se tenir à l'écart et de les ignorer jusqu'à ce que ça se calme. Car si le gosse ne pleure plus, ils ont vraisemblablement l'air d'avoir réveillé un monstre. Qui n'a de cesse d'envoyer du pop-corn sur Ho Joo alors que la femme face à eux hausse le ton. [i]Catastrophe[i]. Pas de meilleur mot pour ça, et si l'asiatique a l'intelligence de s'en aller, Caiside cette fois a bien du mal à suivre. Agacé. Ils voulaient juste aider un peu après tout, ce que lui rappela (peut-être un peu trop vivement) la dénommée Sam, avant qu'elle n'aille rejoindre Ho Joo.

Caiside reste là une minute de plus sans doute. Un air navré sur les lèvres, jusqu'à ce que le gosse s'en prenne à lui avec son pop-corn. Son premier réflexe est d'attraper son poignet. Avant de braquer un regard noir sur la mère dont la bouche s'ouvre déjà pour l'enguirlander. Il la coupe avant qu'elle ne puisse le faire.

"Vous devriez le calmer. Avant qu'il n'importune d'autres personnes et que vous soyez tous les deux mis à la porte. Ce serait dommage. Juste à cause d'un jeu..."

Puis il relâche l'enfant et tourne les talons. A la suite de ses deux compagnons, en se demandant si la dernière d'entre eux suivra. Il grimace un sourire. Lève le regard vers eux pour le détourner aussitôt. Son totem pressé contre ses jambes lui apporte un certain réconfort.

"C'était bien joué comme diversion. Très bien pensé. La mère avait l'air fatiguée..." Est-ce qu'il lui trouve une excuse ? Peut-être bien, après tout ils sont tous pareil quand la fatigue prend au corps. Même si elle aurait pu tenter de se tenir. Les remercier simplement et les laisser gérer son fils. S'appuyer un peu sur eux ; ils sont tous coincés ici au lieu de regarder tranquillement leur film.

"On n'a plus qu'à trouver autre chose à faire !"

Tentative (un peu ratée) d'un ajout de bonne humeur. Il n'est pas le meilleur pour ce jeu là.

_________________
Event - Tempête de neige sur Toronto - Team cinéma Caiside%20-%20Signatures
Merci Djahyan pour la brique ♥️
M. Le Maire
PNJ
Date d'inscription :
24/09/2017
Messages :
392
M. Le Maire
PNJ
le Dim 24 Fév - 18:14
Tempête de neige
sur Toronto
Event - Tempête de neige sur Toronto - Team cinéma Giphy

Sam, Jillian, Caiside et Ho Joo

______

Vous décidez de finalement capituler, laissant la jeune femme et son fils alors que vous quittez la zone d’amusement pour rejoindre un banc plus loin. La femme vous regarde d’un oeil mauvais avant que le groupe ne reprenne le jeu.

Une dizaine de minutes plus tard, un jeune caissier vient vers vous avec un plateau et 4 gobelets. Il vous offre des chocolats chauds, s’excusant pour l’ambiance un peu désastreuse que met le gamin. Après l’avoir remercié, un cri vous fait sursauter, attirant votre attention sur l’entrée. Un homme déboule dans le hall, visiblement en panique et mort de froid avant de s’écrouler sur le sol, laissant les portes grandes ouvertes.

  • Option a : courir vers lui pour voir ce qu’il a
  • Option b : laisser les autres s’occuper de l’homme et aller refermer les portes


HRP:
La limite de réponse passe maintenant à 550 mots au lieu des 400 !
Ho Joo Song
Totem poids lourd
Date d'inscription :
11/02/2018
Messages :
177
Ho Joo Song
Totem poids lourd
le Jeu 28 Fév - 18:00

Event - Le Jour d'Après
ft. Des gens
Une fois bien éloigné du groupe et des cris combinés de la mère et de son fils, Ho Joo put enfin respirer tranquillement. Sans être particulièrement ravi d'avoir vu la situation tourner au vinaigre, il estimait avoir fait de son mieux, bien que cela n'ait pas semblé vraiment porter ses fruits. Lorsqu'il s'installa sur un banc un peu à l'écart du groupe, il eut toutefois la surprise de voir une figure le rejoindre : Sam. Bientôt suivie par Caiside. La première lui fit part de mots réconfortants, auxquels l'asiatique ne put que répondre par des remerciements gênés. Peut-être avait-elle raison, peut-être y avait-il peu de monde prêt à essayer de tendre une main mais de ce qu'il avait pu constater, il n'avait pas été le seul.

La preuve, ils étaient là eux aussi.

Dans les minutes qui suivirent, la tension redescendit, permettant au petit groupe de bavarder un peu. Plus loin, le jeu avait fini par reprendre et les cris semblaient s'être calmés, au bonheur de toutes les personnes présentes dans le hall. Bientôt, un jeune homme vint à eux, les bras chargés de nouveaux gobelets de chocolat chaud qu'il tendit à chacun d'entre eux, s'excusant platement de l'ambiance désastreuse dont ils venaient de s'échapper. Acceptant volontiers la boisson qu'on lui offrait, Ho Joo remercia gentiment l'employé, sans oublier de le rassurer vis-à-vis de la situation précédente : il n'y pouvait rien, c'étaient des choses qui arrivaient. Il se tourna ensuite vers le petit groupe, observant son gobelet avec amusement.

- Cette fois-ci, je garderai mon pantalon loin de cette tasse, plaisanta-t-il à l'adresse de Caiside.

Puis, un cri.

Le coréen se fit surprendre par l'agitation soudaine qui envahit les lieux, manquant de justesse de se renverser sa propre boisson dessus. Heureusement pour lui cependant, le liquide n'eut pas le loisir de s'échapper de son gobelet et plutôt que de s'en enquérir, Ho Joo était déjà en train de chercher la source du bruit qui venait de perturber ce calme à peine retrouvé.
Lorsque ses yeux balayèrent l'entrée, une scène surréaliste se déroulait : un homme, se ruant à l'intérieur du cinéma, couvert de neige et visiblement transit de froid.

- On devrait aller l'aider, voir ce qu'il se passe, murmura Ho Joo.

Adressés probablement plus à lui-même qu'au reste du petit groupe avec lui, il avait prononcé ces mots avec sérieux, alors qu'il déliait déjà ses jambes pour se lever. Une fois debout, il ramassa sa veste et son gobelet – peut-être celui-ci pourrait être utile au nouveau venu –, avant de se hâter vers l'homme qui était toujours au sol. Il n'aimait pas cette situation : combien de temps cet inconnu était-il resté dehors dans le froid ? Dans quel état pouvait-il bien être ?
En quelques foulées, le sportif arriva aux côtés de l'homme. Par réflexe, il posa ses affaires au sol, tandis que lui-même s'accroupissait pour se mettre à son niveau et s'adresser à lui.

- Monsieur ? Est-ce que vous m'entendez ?

Soucieux, il hésitait à s'approcher davantage : que pouvait bien faire un bête joueur de hockey dans ce genre de situation ? Il tourna la tête à gauche, puis à droite, à la recherche d'un quelconque visage qui aurait pu lui indiquer être celui d'une personne compétente.

Il ne savait pas quoi faire.
© Belzébuth




Dernière édition par Ho Joo Song le Ven 8 Mar - 16:31, édité 2 fois

_________________
Don't worry, all is well. All is so perfectly, damnably well. I can feel your heart beating as clearly as I feel my own, and I know that separation is an illusion. Soon, I will see your smile. You will wake up.


Event - Tempête de neige sur Toronto - Team cinéma B7c7480
Caiside E. White
Balms
Date d'inscription :
30/12/2018
Messages :
81
Caiside E. White
Balms
le Ven 1 Mar - 18:57
Les secondes, qui s'écoulent sans heurt, apaisent un peu les esprits. La mère et son fils sont peu à peu oubliés, et la colère de chacun retombe tranquillement alors que plus loin le jeu continue de plus belle. Au son des rires au lieu des cris ; Caiside apprécie ces instants. Un peu de calme. Quand la tempête fait rage dehors. Quelques fragments parfaits sans doute durant lesquels rien ne se produit.

Ils bavardent. De tout, de rien, d'un peu de ce qu'ils veulent bien dire. Et même lui se prend au jeu en oubliant que ses compagnons sont des inconnus rencontrés durant cette soirée ; il profite et c'est rare, bien trop habitué à raser les murs, à se faire oublier. À n'être qu'une ombre que personne ne voit, partout où il va. Pas ce soir. Il laisse même s'échapper un rire à la plaisanterie de Ho Joo, baisse la tête avec cet air navré sur l'ourlet de ses lèvres. Avant de répéter, sûrement plus malicieux que la première fois. "Je suis vraiment désolé." Il l'est bien sûr. Quoique la tâche sur le pantalon soit devenu dans son esprit une gaffe malheureuse dont il vaut mieux rire. "Je vais faire attention avec celui-ci." Et il aurait voulu y arriver. Vraiment. Si seulement tout avait continué sur cette gamme d'humeur tendre.

Car les portes s'ouvrent en grand tout d'un seul coup. Et un cri glace les personnes présentes, faisant sursauter le Gardien aussi violemment que quand l'écran dans la salle s'est éteint. "Merde !" Première réaction. Cette fois-ci à voix haute, parce que c'est sur son haut qu'a atterri son chocolat chaud. Si seulement il n'était pas si maladroit. Si malchanceux. À croire qu'il n'arriverait pas à en boire un complet avant la fin de la soirée. Un cri. Ça lui saute soudain aux yeux, quelqu'un a crié. Álfheim est debout bien avant lui, presque en même temps que Ho Joo. Alors qu'il doit en premier lieu se débarrasser de son gobelet vide, qu'il colle dans une poubelle avec un geste d'humeur, avant de suivre – encore – le mouvement vers l'homme. Blessé ? Peut-être, par terre du moins.

Et le vent qui souffle, glacial, par les portes ouvertes du bâtiment.

Le Gardien frissonne. Il pousse un peu pour s'approcher et s'accroupit près de lui. Venant appuyer de deux doigts au niveau du cou pour y chercher un pouls. Vivant. Constatation qu'il ne prononce pas, les sourcils froncés, quand même inquiet. Le savoir en vie n'étant d'aucune utilité si l'homme venait à leur claquer entre les pattes suite à une hypothermie. Merde. Encore. D'une voix mesurée, et après s'être relevé, il tente de se faire entendre au milieu du brouhaha.

"Il est vivant mais gelé. Il faut absolument le réchauffer." Puis la question. La seule qu'il aurait dû commencer par poser. "Est-ce qu'il y a un médecin ici ?" Ou quelque chose qui s'en rapproche, car si Caiside connaît les premiers gestes d'urgence, ce n'est pas valable pour le reste.

_________________
Event - Tempête de neige sur Toronto - Team cinéma Caiside%20-%20Signatures
Merci Djahyan pour la brique ♥️
Anonymous
Invité
Invité
le Dim 3 Mar - 0:56
Tu arques un sourcil face à la réaction de la mère, mais tu restes silencieuse. De toute façon, en rajouter ne fera que rendre la situation encore plus… pimentée qu’elle ne l’est déjà. Tu te retournes donc pour rejoindre les autres, soit à l’écart dans une ambiance plus calme en attendant que tout s’arrange. Sam parle, suivit de Caiside si ta mémoire ne te joue pas des tours et tu te contentes de hocher la tête. Hoo-Joo a bien agit, c’est juste cette femme qui a un problème. Tu te contentes de lui sourire pour apporter un soutien mais malheureusement, un autre problème arrive. Tu étais en train de boire un chocolat chaud apporté par un homme un peu plus tôt qui s’était excusé au passage pour l’ambiance. Bah, ce n’était pas de sa faute, il n’avait pas à se sentir coupable. C’est incroyable comme le sens de la responsabilité nous fait dire des choses qu’on n’est pas censé dire justement. Comme quoi, tout le monde n’est pas aussi stupide que cette femme.

Un cri te coupe dans tes pensées et tu te retournes pour voir les portes ouvertes en grand, laissant un homme à terre. Tu ne réfléchis pas vraiment, tu te diriges vers lui, comme les autres d’ailleurs et tu regardes Hoo-Joo et Caiside faire en premier lieu.

« Il faudrait fermer cette porte pour commencer, sinon on va tous mourir de froid. »

Mais l’état de l’homme est inquiétant. Tu ne connais pas de médecin, enfin pas de disponible. Bon sang, mais qu’est-ce qu’il foutait dehors sous un temps pareil ? Et pourquoi il semble aussi paniqué ? Il a vu quelque chose dehors ? Ou bien il a juste peur de mourir de froid ? Non, il aurait dû être soulagé et non en état de panique d’être dans un endroit au chaud. Enfin, tu penses comme ça.

« Il faut le porter un peu plus à l’intérieur et lui mettre des couvertures. »

Et le mettre près du chauffage aussi. À cet instant cependant, quelque chose te tracassa plus qu’autre chose.

« Et fermez ces portes s’il vous plaît ! »

Tu restes polie mais clairement t’as pas envie de finir congelée inutilement.
M. Le Maire
PNJ
Date d'inscription :
24/09/2017
Messages :
392
M. Le Maire
PNJ
le Dim 3 Mar - 18:11
Tempête de neige
sur Toronto
Event - Tempête de neige sur Toronto - Team cinéma Giphy

Sam, Jillian, Caiside et Ho Joo

______

L’homme tremble de froid alors que tout le monde accourt vers lui. Certains écoutent la jeune femme et se dirige vers la porte pour essayer de vite la fermer. Le froid et un peu de neige sont parvenus à rentrer, mais pas assez pour que tout le monde finisse congeler. Vous sacrifiez plaids et chocolats chauds pour permettre à l’homme de se réchauffer avant de le déplacer et l’emmener sur les coussins. Dans un souffle, l’homme vous remercie. Il semble s’être calmé, venant même s’endormir sur les oreillers. Un des clients arrive vers vous. S’il n’est pas médecin, il vous explique qu’il est infirmier et connaît quand même quelques trucs. Il examine l’homme et découvre que sa jambe a dû tomber dans de l’eau gelé, d’où sa souffrance. Il inspecte soigneusement la marbrure sur la jambe et conclut que s’il est réchauffé, ça devrait s'estomper. Après vous avoir promis de le surveiller, vous vous éloignez un peu pour laisser le malade se reposer.

L’atmosphère se détend, la température reste supportable. Certains reprennent tranquillement les jeux, d’autres discutent ou se reposent simplement en attendant les secours.


  • Option a : faire une mission commando et voler des bonbons
  • Option b : aller discrétement vous mettre dans une des salles de cinéma


HRP:
La limite de réponse passe maintenant à 550 mots au lieu des 400 !
Et désolé, j'suis pas médecin donc faisons comme si c'était possible  gyah
Ho Joo Song
Totem poids lourd
Date d'inscription :
11/02/2018
Messages :
177
Ho Joo Song
Totem poids lourd
le Ven 8 Mar - 18:30

Event - Le Jour d'Après
ft. Des gens
Un bel effort de solidarité.

Voici ce qui avait traversé l'esprit de Ho Joo lorsqu'il fut rejoint par ceux qui lui avaient tenu compagnie depuis la coupure de courant, ceux-ci s'étant empressés eux aussi de voir ce qu'ils pouvaient bien faire pour l'homme couché devant lui. Il n'y avait pas qu'eux d'ailleurs : d'autres personnes avaient rapidement répondu à l'appel de Jillian à fermer les portes du cinéma pour ne pas laisser le froid s'infiltrer davantage, certains les avaient rejoint avec plaids et boissons chaudes pour l'homme frigorifié, quelques-uns aidèrent Ho Joo à déplacer celui-ci vers un endroit plus confortable et après quelques minutes, un infirmier vint même s'occuper de vérifier de son état.

Plus de peur que de mal.

Le coréen fut soulagé lorsqu'on leur apprit que le pronostique vital de l'homme n'était pas engagé et qu'un peu de repos et de chaleur suffirait à le rétablir. Il inspira profondément. Puis expira, laissant ses muscles se détendre ; son cœur battait la chamade. Peut-être était-ce ridicule mais de voir quelqu'un dans cet état avait réveillé en lui la peur qu'il s'était fait un devoir d'enfouir ces derniers temps : celle de voir quiconque souffrir, qu'une nouvelle catastrophe se déclenche. Une petite coupure n'avait rien de dramatique mais quelqu'un en danger, voilà quelque chose capable de lui faire perdre ses moyens.

Il cacha ses mains dans ses poches, tremblantes.

À cet instant, alors que l'infirmier lui disait à lui ainsi qu'au petit groupe qui l'accompagnait de leur laisser de l'espace, Ho Joo se sentit profondément inutile. Comme coincé, dans son corps pataud. Il suivit machinalement le mouvement de son groupe qui s'éloignait du blessé, la tête ailleurs – car que pouvait-il bien faire d'autre ? Alors il se questionnait, bêtement. À quoi pouvait-il bien servir d'avoir sa carrure s'il ne pouvait l'utiliser pour le bien d'autrui ? Il se le demandait parfois – souvent même, dernièrement – et particulièrement en cet instant. Maxwell l'aurait guidé, s'il avait été là.

Mais il ne l'était pas.

- Je suppose qu'il ne nous reste plus qu'à trouver un endroit où nous installer en attendant que la tempête ne passe.

Obligé de chasser ses sombres pensées d'un revers de la main, Ho Joo revint au présent. Égoïste, il avait décidé de s'adresser à ses camarades pour se changer les idées. Pour être honnête, il était plutôt heureux d'avoir trouvé quelques personnes avec qui passer le temps ici : il comptait un peu sur celles-ci pour lui changer les idées, le distraire du sang d'encre qu'il se faisait au sujet de Miran, de son envie de filer de ce cinéma pour rentrer chez lui. Toute compagnie était bonne à prendre.

- Par contre, reprit-il, j'ai l'impression que quoi que je fasse ce soir je risque de vous porter malheur si je prends la moindre décision. Alors je vous suis, dit-il en riant.

La blague était lancée avec le sourire mais au fond de lui, le coréen n'était pas loin de réellement croire ce qu'il disait. Il ne se considérait pas comme superstitieux mais comme il avait pour habitude de dire lorsqu'il se justifiait : mieux valait-il prévenir que guérir. Tout ce qu'il espérait, c'était de pouvoir sortir d'ici rapidement et rentrer voir sa nièce pour la prendre dans ses bras.

Juste un peu de calme.
© Belzébuth




Dernière édition par Ho Joo Song le Lun 11 Mar - 12:11, édité 1 fois

_________________
Don't worry, all is well. All is so perfectly, damnably well. I can feel your heart beating as clearly as I feel my own, and I know that separation is an illusion. Soon, I will see your smile. You will wake up.


Event - Tempête de neige sur Toronto - Team cinéma B7c7480
Caiside E. White
Balms
Date d'inscription :
30/12/2018
Messages :
81
Caiside E. White
Balms
le Sam 9 Mar - 15:15
L'homme est hors de danger. Les portes refermées. Alors qu'un infirmier prend le relais, Caiside se remet à l'écart et laisse Álfheim se presser contre sa jambe. Reste là, en retrait, à observer le mouvement de la foule, l'affolement sur quelques visages qui s'éteint déjà, et les jeux qui reprennent. Comme si rien ne s'était passé. Comme s'il avait toujours envie de jouer, alors que l'arrivée en fanfare de cet homme terrifié laisse planer un doute dans son esprit : Qu'est-ce qui a bien pu se passer ? Peut-être qu'il voit le mal partout. Qu'il a juste eu peur de mourir. Cependant le Gardien ne trouve pas ça logique. Et son totem, en reflet de ses interrogations, se hérisse. Caiside doit passer une main dans son pelage blanc pour l'obliger à se détendre.

"C'est rien mon grand. On va aller retrouver les autres."

Il le laisse passer devant. Se glisser à un pas des siens, montrer le chemin. Sans pouvoir s'empêcher de se le répéter encore et encore dans un coin de sa tête : Y a quelque chose qui cloche. Il n'aime pas ça du tout. Est-ce que ses compagnons de la soirée le sentent aussi ? Il se mord les joues pour ne rien en dire. Préfère rassurer Ho Joo d'un coup d'œil compatissant, et de quelques mots qu'il laisse flotter entre eux.

"Tu n'aurais pas pu faire plus. Aucun de nous n'aurait pu." Ils ne sont pas médecins. Ni lui, ni les autres, sinon cet homme ne serait pas resté si longtemps au sol sans qu'ils sachent quoi faire pour aider. "On va trouver un endroit où se mettre. Avec un peu de chance le courant va être rétabli et tout rentrera vite dans l'ordre."

Il n'y croit pas. Ses propres mots sonnent vides. Pourtant il se met déjà en quête d'un endroit, parcourt le hall du regard. Les coussins et les bancs sont pris. Il y a du monde un peu partout, épars, qui discutent ou qui jouent. Le gardien penche la tête, réfléchit un peu.

"On pourrait peut-être se mettre dans la salle où ils comptaient passer le film ? On devrait être tranquille."

Si tant est que personne n'ait eu la même idée. Il préfère se diriger vers la porte par laquelle ils sont entrés – et surtout sortis – un peu plus tôt, plutôt que d'exposer ce nouveau doute qui plane. Il ne voudrait pas miner le moral des troupes, quoique le sien ne soit déjà plus aux rires et aux joies. Ouais, ça l'a perturbé. Et il n'arrive plus à retenir cette question qui lui crame la bouche depuis qu'il se l'est formulée.

"Vous trouvez pas que c'était un peu bizarre ce qui s'est passé ?"

Toute cette panique. Caiside n'a pas aimé ça. Et ne pas comprendre d'où elle pouvait venir l'angoisse sacrément. Sauf qu'il tient en laisse ses émotions pour ne pas les laisser tordre son visage.

_________________
Event - Tempête de neige sur Toronto - Team cinéma Caiside%20-%20Signatures
Merci Djahyan pour la brique ♥️
Contenu sponsorisé
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum