Revenir en haut
Aller en bas

M. Le Maire
PNJ
Date d'inscription :
24/09/2017
Messages :
239
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
le Lun 1 Oct - 18:03
Course d'orientation
- Le 1er octobre 1918, une faille spatio-temporelle a été ouverte. On ne sait pas par qui, ni même comment, mais des êtres ont fini par descendre sur terre. D’abord incompris, ils ont fini par devenir indispensable à nos vies.

C’est pour célébrer ce jour que j’ai voulu que l’on se réunisse tous ensemble. Mes équipes sont en train de préparer une course d’orientation dans la forêt pour le samedi 29 septembre. Comme vous vous en doutez, les places seront limitées c’est pourquoi des inscriptions en ligne vont ouvrir d’ici quelques jours sur le site de la ville de Toronto. Mais afin que l’ensemble des citoyens puissent participer à cette soirée, il est prévu que nous pussions nous réunir à la fin de la course tous ensemble pour un pique-nique nocturne accompagné d’un concert de plusieurs artistes locaux.

Cette course tout comme cette soirée nous permettrons, je l’espère, de tisser des liens plus solides entre nous, mais aussi avec nos totems. Je suis bien conscient que certains d’entre vous sont malheureusement nés sans totem, mais je suis sûr que ça ne vous empêchera pas de vous amuser dans la bonne humeur !


C’est ainsi que se termine le mot du Maire de la ville de Toronto, passons maintenant à la météo...

_______________________

Peu après cette allocution, la campagne a été lancée par l’hôtel de ville quelques semaines avant la manifestation. Sur le site de la ville on peut ainsi retrouver les modalités de la soirée. Contre quelques dollars, les habitants peuvent ainsi s’inscrire à la course. Payés leur permet d’avoir des vivres durant la course, mais aussi un pique-nique fourni pour le reste de la soirée. Les inscriptions ne sont limitées que pour une centaine de personnes, coupés en deux grands groupes afin de partir sur des heures différentes.

Les participants de la course d’orientation sont priés de venir à 16h00 au point de rendez-vous qui leur a été transmis par courrier une semaine avant la date prévue. Muni de bonnes chaussures, d’une tenue de sport et d’un sac à dos, ils devront se présenter aux abords de la forêt par leur propre moyen. Il est aussi conseillé de venir avec des vêtements chauds, des protections en cas de pluie et une lampe torche, la nuit tombant aux alentours de 18h30.

_______________________

Le jour J, il est 16h30 passés quand une jeune femme armée d’un mégaphone commence à demander aux participants de se rassembler. Elle rappelle à tout le monde que le passage à l’accueil est obligatoire. Aussi bien pour pouvoir se recenser et avoir un badge, que pour récupérer une bouteille d’eau, quelques barres de céréales, une boussole et la carte. Le but de la course d’orientation n’est pas vraiment de gagner -bien qu’il y ait un prix pour les premiers- mais plutôt de profiter et de s’amuser.

- Selon si vous êtes sportifs ou non, la course peut prendre entre 45 minutes et 1h30. En tout cas pensez à bien vous hydrater. Nous vous remettons ce petit dispositif, dit-elle en montrant un genre de petit oeuf avec un bouton, il sera à nous rendre à l’arrivée. Il vous permet d’appeler du secours si jamais vous êtes perdus, blessés ou juste fatigués. Il suffit d’appuyer sur le bouton et nous aurons une alerte avec votre position. Si c’est une urgence, merci d’appuyer deux fois de suite pour que l’on arrive au plus vite.

Elle explique ensuite le fonctionnement de la course. Séparés en groupe de 5 personnes, il y a quatre départs différents. Lorsque les premiers groupes partent, les suivants doivent attendre une quinzaine de minutes avant de partir. A la fin de son intervention, elle clôture en précisant que les listes des groupes seront bientôt disponibles à l’accueil, elle prévient tout de même que les noms ont été choisis totalement par hasard pour permettre aux personnes de faire connaissances avec d’autres gens que leurs amis.


Dernière édition par M. Le Maire le Lun 1 Oct - 18:05, édité 1 fois
M. Le Maire
PNJ
Date d'inscription :
24/09/2017
Messages :
239
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
le Lun 1 Oct - 18:04
HRP
Nous y voilà, l’event des uns ans tant attendu ! hihi J’espère que je n’ai rien oublié dans le post juste au dessus, autrement prévenez-moi… Je sais que vu la taille de Toronto c’est peut-être pas à 100% réaliste, mais faisons tout comme !

Alors quelques petites indications, ici c’est le post de départ. Vous pouvez tous poster pour parler de l’arrivée de votre perso, si il retrouve des gens qu’il connait… Il est possible de faire intervenir des PNJs que ça soit des inconnus ou des amis, mais uniquement lorsque tout le monde est réunis. C’est donc un sujet collectif pour le moment.

Après quelques posts (si possible au moins 1 par membre), je donnerais les groupes et éventuellement après d'autres réponses, je fermerai le topic. Chaque équipe aura ensuite son propre topic pour RP sur l’event, nous pourrons alors commencer la course d’orientation.

Idéalement, une fois que chaque membre aura poster au moins une fois dans son groupe, je posterai pour passer à une épreuve ou apporter des indications sur l’avancement. Quand tout le monde sera réuni pour le pique-nique, je ré-ouvrirai un sujet collectif.

Je sais que vous n’aimez pas trop ça, mais encore une fois un event n’est pas fait pour durer sur plusieurs mois, je vous demande donc d’être rapide et surtout : ne pas écrire plus de 500 mots (dialogue compris). Puisque je vais régulièrement poster sur les groupes, je vous préviens cette fois je vous ai à l’oeil ! mh Ici comme pour les groupes, vous êtes libres de voir entre vous pour créer un ordre de passage ou non.


  • Si quelqu’un met trop de temps à répondre, le reste du groupe peut sauter son tour, ou me faire appel pour que je relance.
  • Si quelqu’un souhaite abandonner, il peut me prévenir par MP et je trouverai un moyen pour le faire quitter le groupe (sans le tuer promis)
  • Si une personne ne revient plus durant l’event, je trouverai un moyen pour le faire quitter le groupe (toujours sans le tuer snif)

Rappel des participants :
Nael Strand
Ludovick Perron
Abishai Horovice-Lis
Sullivan O’Donnel
Sara A. Blackwell
Charlie Torres
William Spear
Sheryl M. Göethe
Helen Ride
Virgil Shelby
Mélodie Laberge
Min-Ki Park
Rohan Maxwell
Ran Tomoharu
Mathéo Haros
Ho Joo Song
Elliot T. Law
Cole Walker
Liam Renard
Maciej Lis
Siobhan Parker
Joy Adams
Quinn Richard
Brooke Coulter

Et si vous avez des questions, n'hésitez pas coeur


Dernière édition par M. Le Maire le Lun 15 Oct - 13:16, édité 1 fois
Mélodie Laberge
Totem de poche
Date d'inscription :
17/02/2018
Messages :
199
Voir le profil de l'utilisateur
Totem de poche
le Mar 2 Oct - 13:57
La ville avait organisé un événement. Au départ, je n’étais pas trop certaine. Des courses d’orientation, je ne crois pas que ce soit mon fort, surtout avec l’idée que c’est une course. Donc, il faut être rapide. Et moi et courir en forêt… Non merci? Mais Abi m’avait un peu convaincu – ok, je ne suis pas difficile  à convaincre – que se serait un bon moment pour voir d’autres gens, me changer les idées. C’était peut-être pas ces mots exacts qu’il avait employé, mais c’était pas mal ce qu’il avait souhaité me dire… À moins que ce soit la façon dont je l’ai compris. Enfin. Peu importe. Le résultat était le même.

Me voilà que nous étions sur place, j’avais troqué mes habits chics, vintages et tout ça pour quelque chose qui me ressemblait fort peu, des vêtements de sports. Enfin, ce qui s’en rapprochait le plus et que j’avais dans ma garde-robe. j’avais opté pour un vieux pull chaud, beige et blanc avec un visage d’ourson TROP MIGNON dessus, en dessous, un t-shirt noir et un pantalon sport noir, en plus des basket. Dans mon sac, j’avais mis un manteau. La température du début du mois d’octobre peut être traître, je voulais être prête à toutes les éventualités.

Béa faisait la folle dans les airs, je l’avais laissé libre et avec Ada qui faisait également la folle, je crois que le duo était beau à voir. J’étais beaucoup plus calme que mon Totem, ayant une certaine anxiété à l’idée que ce soit des groupes choisis au hasard. Je me suis mise à regarder tous les gens autour de moi, voir si je ne connaissais pas déjà quelques têtes…

J’en vis même deux que je connaissais très bien, trop bien même. Je détournais le regard, préférant prendre tout doucement la main d’Abi. J’avais aperçu Ludo, je le reconnaîtrais entre mille celui-là… Je…. Je n’avais pas envie de le voir. Nous nous étions réconciliés… Mais… Il y avait encore du travail à faire disons. Pour le moment, je préférais ne pas le déranger.

Béa aimerait bien que j’aille le voir… Mais… Je crois que je n’avais pas encore assez de courage pour le faire.

_________________

Merci Vilmos hihi
Sara A. Blackwell
Totem de poche
Date d'inscription :
29/08/2018
Messages :
88
Voir le profil de l'utilisateur
Totem de poche
le Mer 3 Oct - 2:16
La tante de Sara lui avait envoyé un message texte auquel Sara n’avait pas répondu. C’était toujours pareil, lorsqu’il y avait une activité organisée. Peu importe l’activité. Toujours un message texte pour la tenir au courant. C’était comme si Élodie voulait s’assurer que Sara ne se morfondait pas toute seule. Comme si elle voulait que Sara ne passe pas tout son temps enfermée entre quatre murs. Sara roulait alors systématiquement des yeux : Ok, ça faisait longtemps qu’elle n’était pas sortie dans un bar… mais elle n’était pas un ermite, quand même! Pour une fois, Sara était fière d’avoir pris les devants : non seulement elle allait être présente au pique-nique, mais elle allait faire la course! Ah, ça allait lui en boucher un coin, à sa tante. Élodie allait arrêter de croire qu’elle ne lisait pas les nouvelles et qu’elle n’écoutait pas la radio.

Courir, elle connaissait ça. Ça ne lui faisait pas peur. En plus, elle avait un bon sens de l’orientation. Mais faire une course d’orientation en équipe… ça c’était une première. Mais bon, il faut bien une première à tout.

Pour l’instant, Vanir était sagement sur son épaule, dans l’attente de se dégourdir les ailes. Sara avait glissé sa bouteille d'eau dans l’emplacement à cet effet sur son petit sac à dos sport léger, et le reste des éléments fournit pour la course d’orientation à l’intérieur. Elle portait ses souliers de randonnée, des leggings noires, un t-shirt gris et noir sous une veste de course polaire bleu électrique, et une casquette couleur bleu de minuit sur ses cheveux attachés en queue de cheval.

Sara glissa ses mains dans les poches de sa veste et, en attendant la suite des choses, promena son regard sur les personnes assemblées.

_________________
“It's the sad smile. It's a smile, but you're sad. It's confusing. It's like two emotions at once. It's like you're malfunctioning.”

Fiche - Liens - Loft (Plan) (Image)
Liam Renard
Totem de compagnie
Date d'inscription :
09/04/2018
Messages :
116
Voir le profil de l'utilisateur
Totem de compagnie
le Jeu 4 Oct - 0:27
C'est alors qu'un événement s'était organisé à Toronto, une course d'orientation en forêt... En équipe, cela dit, comment notre anti-social ronchon à eut vent de cette nouvelle? Du bouche à oreille venant de son patron qui était persuadé que son employer ne voudrait rien entendre! Surtout qu'il s'agissait d'une activité de groupe, mais il le lui en avait parler malgré tout. Contre toutes attentes, Liam lui avait l'air plutôt intrigué, il avait même dit que l'activité semblait "intéressante" de quoi choquer ses vielles oreilles! Notre anti-social, devenait plus... Social. Était-ce l'apocalypse? Eh bien non! La personne qui était en cause de ce changement radicale de comportement était son nouveau petit-copain et du fait qu'il était d'humeur à essayer de nouvelles choses.

Cela dit, quelques mauvaises habitudes persistes, comme s'y inscrire en secret sans en parler à personne. De toute façon, il se dit que ça n'intéresserait personnes d'autre et encore moins son amant qui était paresseux comme tout! Une balade en forêt? Ok. Une course? C'est un non assuré! Pensait-il du moins... Puis bon à part Ludo... Ses connaissances et amitiés était pour le moins, limité. Il n'empêche que le mécanicien même s'il devra endurer d'autres personnes, il voulait ne serait-ce que de tenter de sortir de sa zone de confort. Donc, notre sportif sauvage s'était préparé en conséquence avec un sac à dos confortable, habillé avec de bons souliers de courses, des vêtements de sports léger, mais qui le garderont au chaud et si jamais ce n'était pas assez (par exemple qui se mette à neiger soudainement), il avait prévu d'autres vêtements à cet effet au cas où comme la température risque d'être rafraîchit.

Arrivé sur place, autant lui-même que Lily étaient excités de commencer, cela dit, cela n'empêchait nullement à Liam d'être un peu nerveux de savoir avec qui il fera équipe si ces gens allaient être des "princesses chialeuses" qui allaient le saouler ou de bons sportifs à l'orientation décente qui ne le ralentiront pas trop. Bref, les étirements sont faits, dès lors, il avait aperçu Mélodie parmi la foule qui avait aperçu Ludovick en regardant qui elle regardait. Pour sa part, il avait dit ce qu'il avait à dire sur le sujet de leur discorde, alors il n'avait rien d'autres que le mécanicien pouvait faire de plus. Seul le temps dira si leur amitié survivra à cette tempête ou non. Du coup, il faisait un peu comme s'il ne l'avait pas vu pour ne pas créer de malaise. Toutefois, même s'il s'était inscrit en secret, Ludo le bouderait sans doute s'il l'évitait durant l'événement alors qu'il était de la partie lui aussi! Bien que Liam soit très surpris de le voir là... À voir ce qui lui a pousser à venir? Pour avoir réponse à ce mystère, il venait à son tour le surprendre lui pokant du doigt son épaule.

« Yo! En quelle honneur tu es là? Je ne savais pas que ça t'aurais intéresser de faire la course?

_________________

Il grogne en #330066, il sacre en #b32920
*En cas de sacres : Ce sont des sacres québécois qu'il est possible de les remplacer par le sacres français tels que : putain, bordel, merde, foutre, le tout selon le contexte.
Ho Joo Song
Totem poids lourd
Date d'inscription :
11/02/2018
Messages :
80
Voir le profil de l'utilisateur
Totem poids lourd
le Jeu 4 Oct - 12:00

Course d'orientation.
ft. plein de gens.
à Sheryl :

Omw. À tout à l'heure !
[Message envoyé.]


Le sourire aux lèvres, Ho Joo range son portable dans la poche avant de son sac puis, après un long étirement de ses bras au-dessus de sa tête, se tourne vers Min-Ki pour lui signifier qu'il est prêt.

Aujourd'hui, tous deux se rendent au même endroit : une course d'orientation en forêt organisée par la ville. Les deux sportifs avaient eu l'idée dès lors que l'évènement avait été annoncé et bien entendu, aucun des deux n'avait pu résister à l'envie d'y participer pour y essayer de s'en sortir de leur mieux. Peut-être que ça n'était qu'un bête prétexte mais cette course leur avait permis de passer un peu plus de temps ensemble ces dernières semaines, simplement pour courir tranquillement et se retrouver malgré leurs emplois du temps respectifs qui devenaient de plus en plus remplis avec leurs emplois respectifs.
Ah oui. Et forcément, son ami avait trouvé dans cette course un joli prétexte pour que Ho Joo invite Sheryl à faire quelque chose avec lui, aussi.

Merci Minou.

Car oui, Ho Joo a bel et bien invité la jolie jeune femme à courir avec lui aujourd'hui. Je vous l'accorde, on a déjà vu plus galant comme idée de rendez-vous mais que voulez-vous, ce brave sportif s'accorde si peu de temps pour lui que ses amis se retrouvent à devoir le lui en imaginer des manières les plus saugrenues possibles. D'où cette course d'orientation proposée à Sheryl. Il faut bien commencer quelque part.

M'enfin.

Sur le chemin, les deux amis y vont de bon train pour papoter tranquillement au rythme de leur trot. De temps en temps, l'un ou l'autre décide d'accélérer le pas pour forcer l'autre à le suivre mais globalement, tous deux s'amusent plus qu'ils ne se fatiguent – tant et si bien qu'avant même qu'ils ne s'en rendent compte, les voilà qui arrivent déjà à leur destination. Une destination où s'amassent déjà quelques personnes qui, comme eux, se dirigent vers l'accueil pour se recenser pour la course.

Alors qu'il fait la queue à l'accueil, Ho Joo décide d'envoyer un nouveau message à Sheryl, celui-ci ayant pour but de lui indiquer plus ou moins à quoi ressemblent ses vêtements.
Pour être bien à l'aise malgré l'air frais d'octobre, le hockeyeur a décidé de s'armer d'un bon collant de running ainsi que d'un maillot de compression à manches longues, tous deux noirs. Aux pieds, ses fidèles baskets bleu électrique et dans son sac l'attend son pull aux couleurs de son équipe, au cas où il pourrait en avoir besoin après la course. Ah. Et au sommet de son crâne trône immanquablement une casquette, identique à celle ornant celui de Min-Ki.

Peut-être le trouvera-t-elle assez rapidement comme ça.

Pas que cela ne serve à grand-chose, puisque le coréen réalise une fois arrivé à l'accueil pour réceptionner son badge et ses affaires prêtées... que tous les participants de cette course ont été placés au hasard dans divers groupes de coureurs. Oups.
© Belzébuth



_________________
Don't worry, all is well. All is so perfectly, damnably well. I can feel your heart beating as clearly as I feel my own, and I know that separation is an illusion. Soon, I will see your smile. You will wake up.
Merci à Sheryl pour mon superbe avatar à gif que je lui dois ♥
Charlie Torres
Sans-Totem
Date d'inscription :
19/06/2018
Messages :
70
Voir le profil de l'utilisateur
Sans-Totem
le Sam 6 Oct - 16:47
Aujourd’hui, exceptionnellement, j’avais fermé la boulangerie plus tôt. J’avais mis une affiche sur la porte afin de m’assurer que personne ne voudrait entrer quand même dans la boulangerie, parce que, yo, la porte allait être barrée, impossible que quelqu’un y entre. Du moins, ils étaient mieux, sinon j’allais être de mauvaise humeur. J’avais fermé exceptionnellement plus tôt à cause d’un événement spécial. Une course d’orientation. L’idée m’avait plu. Ça allait faire du bien de courir un peu. Enfin. Je le fait bien souvent, pour me tenir en forme, mais là, ça ferait changement, l’idée m’avait plu. Pour une fois qu’il y avait un événement chouette en ville, j’allais en profiter.

J’étais rapidement passée à mon appartement afin de me changer. j’avais rapidement mis un ensemble long noir, assez chaud pour ne pas mourir avec la température qui allait baissé avec le soleil qui allait disparaître dans quelques heures tout au plus. J’avais une tuque grise, j’avoue que c’était plutôt pour l’esthétique, comme mon t-shirt, gris également, que j’avais mis par-dessus mon chandail long. Bien sûr, j’avais également mis des bons souliers pour l’événement. Avant d’aller rapidement au point de rencontre. Je n’étais pas trop en retard. Au moins.

J’avais pris toutes les informations. J’étais déçue finalement de l’événement. C’était en équipe. Pfeuh! Quelle idée de merde! Non mais, ça allait seulement nous ralentir plus qu’autre chose. Tant que les gens avec qui j’allais être ne décide pas de seulement le faire à la marche. Sinon, j’allais probablement désespérer. En vrai, je ne voulais pas du tout le premier prix, les honneurs, très peu pour moi. Je n’en avais pas envie, ni de besoin.

En regardant les gens qui allaient autour de moi, je reconnu quelques visages familiers. L’idiot de service du gym y était en compagnie de monsieur l’alcoolo. À leur grandeur, ce n’était pas trop difficile de les reconnaître. Surtout l’idiot du gym. Je ne sais pas son nom. Je sais seulement que c’est un dude particulièrement désagréable et le voir avec Liam, me décourageait d’aller voir mon compagnon de beuverie. Il y avait également Sara, elle semblait seule. Enfin « seule », il devait bien y avoir son stupide totem avec elle de toute façon.

J’hésitai. Les relations sociales, c’était loin d’être mon fort. Peut-être qu’elle attendait quelqu’un également. Je ne sais pas. Bon. Pour une rare fois dans ma vie, je vais faire un effort. De toute façon, les autres, je ne les connaissais pas vraiment.

- Eum. Salut, lançai-je avec un semblant de sourire.
Anonymous
Invité
Invité
le Dim 7 Oct - 20:15
Elliot avait entendu parler de la course d’orientation proposé par la ville à propos d’une fête faite en l’honneur de quelques choses en rapport avec les totems. Ils n’avaient pas bien écouté car ça parlait de totem mais quand le brun avait zappé les mots course d’orientation, sa curiosité avait pris le dessus. Et surtout son côté encore un peu immature. Il avait bien écouté les infos jusqu’à la fin du discours du maire. Puis, il s’était empressé d’aller voir s’il faisait quelque chose le jour de la course d’orientation. Heureusement pour lui, non. Alors, au moment où les inscriptions ont eu lieu, ils étaient partis, son argent de poche dans… sa poche justement et était partis s’inscrire pour ce moment de joie et d’amusement. Et aussi de compétition mais Elliot verra ça le moment donné. Surtout qu’il n’avait pas de totems donc il pourrait gagner plus facilement.

- Les autres ayants de totems, ils vont se parler entre eux, se présenter leurs compagnons et moi, j’avancerais, se dit Elliot.

Puis le brun se rappela qu’il n’était pas le seul sans totem et son sourire disparut un peu vite. Mais il le retrouva quand il se dit que peut-être lui aussi enfaite, pourrait trouver des compagnons avec qui parler et gagner la course.

Et le voilà à présent, avec toute cette foule, au bord de la forêt alors que la nuit allait bientôt tomber. De toute façon, Elliot s’était préparé bien comme il le fallait. De bonnes tennis, stylés et confortable, une tenue qui correspondait bien à une course et un sac à dos noir basique dans laquelle il avait mis lampe torche et autres objets divers et varié.

Il écouta la jeune femme qui présentait l’épreuve ainsi qu’un moyen de discours. Il resta très attentif tout au long du monologue et quand ce dernier fut fini, il alla comme tous les participants, passait à l’accueil, passage obligatoire pour récupérer, bouteille d’eau et divers aliments pour ne pas mourir de faim ainsi que le dispositif d’urgence.

Quand Elliot eut récupéré tout ce qu’il lui fallait, il se dirigea vers ceux qui étaient déjà bien. Bien que d’ordinaire, sociable, le brun se mit contre un arbre pour y ranger ses affaires sans être dérangés et observa les participants. Divers hommes, femmes ou encore des mineurs comme lui étaient présents. Certains parlaient à leurs totems et le brun les repéra pour savoir qui pourrait être derrière lui. Cependant, d’autres ne le firent pas et cela posa une tuile à Elliot. Mais tant pis, il découvrirait ça au moment propice. Après toute cette visualisation, un sourire se mit sur le visage du sans totem. Même s’il ne gagnait pas, il allait bien s’amuser. Il en était sûr.
Abishai Horovice-Lis
Totem de compagnie
Date d'inscription :
30/10/2017
Messages :
108
Voir le profil de l'utilisateur
Totem de compagnie
le Lun 8 Oct - 2:53
Libre. Il était libre. Plus de bandage, juste une disgracieuse cicatrice que seule Mélodie avait pu voir à ce jour et qui s’en fichait comme de ses dernières chaussettes. (Et encore, elle devait accorder plus de d’intérêt aux dites chaussettes à cette fichue vue en négatif de l’orifice laissé par la balle et maintenant rebouché de chair et cicatrisé.). Il pouvait courir. Il pouvait bouger. Il pouvait, très important, ramer même si le corps médical d’abord et l’entraineuse ensuite lui avait demandé de se ménager dans un premier temps, conseil qu’il s’était empressé … d’ignorer , ce qui lui avait valu une bonne tendinite et un regard noir écarlate de sa mère, limite pour le gronder de contrecarrer volontairement le pouvoir de ses grues. Aussi quand la course d’orientation avait été annoncée, il s’était hâté de, premièrement, convaincre sa petite amie, chose qui s’était faite avec grande facilité finalement, un câlin ça aide toujours, deuxièmement de les inscrire. Et c’est pour cela qu’ils se retrouvaient tous les deux au milieu de la forêt. La rouquine avait gagné un baiser furtif d’encouragement, un sourire discret et amusé à la vue du sweat et un dépôt d’offrande pour son courage et son abnégation dans son sac, à savoir trois sandwichs maisons, deux crudités thons en bagel polonais aux céréales et une demi-baguette agrémentées d’emmental, de mayonnaise et de poulet. Il avait bien sûr fait les tout maisons. Au moins était-on sûr qu’aucun d’entre eux, même après une taxation des membres de l’équipe, ne mourraient de faim.

Abishai avait retiré ses lunettes et troqué ses habituelles tenues de jeune homme de bonne famille avec sa tenue de sport, une bonne paire de baskets noires adaptées, un legging de sport de la même couleur, un tee-shirt choisi par Mélo bleu ciel avec un message en français qu’elle a fini par lui traduire sans qu’il comprenne la référence (il est pas marin, d’eau de mer ou douce, il est avironeur) et un sweat à capuche aux couleurs de son club d’aviron, reliquat de la dernière compétition à laquelle il a participé, assez fin et très chaud, bref, idéal pour ce genre d’événement. A l’annonce des consignes, il sourit et vient taquiner son amie.

« Tu as compris ? Quand tu te perds, tu t’assois sur un rocher, tu nourris ta horde de coéquipiers affamés avec mes sandwichs fait avec amour pour ne pas qu’ils te mangent et tu restes sage en attendant les secours. Je te prêterais bien Ada mais elle ne veut pas. »

Ada n’a rien entendu, Ada cavale partout en arc de cercle, Ada est au taquet pour la course, Ada veut surement plus gagner que son humain. Ada aimerait bien qu’elle et Béa ne soient pas séparés mais pour ça, il faudrait que son humain exprime ce soit mais pour l’instant, l’humain, il sert à rien. Il préfère cabotiner devant Mélodie qui doit probablement se défendre faussement outrée à l’allégation de son ami. Vraiment, l’humain, tu ne sers à rien. Vraiment.

_________________

Ada see you , bro !
Sara A. Blackwell
Totem de poche
Date d'inscription :
29/08/2018
Messages :
88
Voir le profil de l'utilisateur
Totem de poche
le Lun 8 Oct - 3:14
Sara leva la tête, lorsque son oiseau prit son envol et se posta sur l’arbre le plus proche. Les feuilles étaient merveilleuses, en ce temps-ci de l’année. Dommage que cela ne durait jamais longtemps. L’instant d’après, Sara tourna la tête vers une voix familière qui la prenait par surprise. Le premier visage familier dans cette foule d’inconnue. Le regard de Sara s’était promené sur les personnes assemblées, mais sans espoir de voir un visage familier. Si elle s’attendait à ça. La surprise étant agréable, Sara afficha un sourire sincère.

- Charlie! Est-ce qu’il annonce de la neige? Parce que de la neige en ce moment serait aussi inattendu que l’apparition de Charlie. Okay, c’est peut-être exagéré. Sara précisa sa pensée : J’ignorais que c’était ton truc, ce genre d’évènement. Elle marqua un temps d’arrêt, front légèrement plissé, puis corrigea immédiatement son erreur :

- Ah, je suis désolé. Je dis ça, mais on ne se connaît pas beaucoup en vrai… Je suis ici en espérant m’amuser et pour surprendre ma tante. Elle pense que je suis un ermite… Je lui ai dit que c’était assez insultant. Franchement j’ai la tête d’un religieux vivant dans le fond d’un désert ?

Impossible de savoir si la question de Sara était sérieuse ou non.

_________________
“It's the sad smile. It's a smile, but you're sad. It's confusing. It's like two emotions at once. It's like you're malfunctioning.”

Fiche - Liens - Loft (Plan) (Image)
Cole Walker
Curses
Date d'inscription :
11/10/2017
Messages :
252
Voir le profil de l'utilisateur
Curses
le Lun 8 Oct - 13:10

Un an plus tôt, Cole ne se serait jamais déplacé pour ce genre d'événement. Il en aurait entendu parler, il aurait vu les grandes réclames comme tous les habitants de la ville mais il n'en aurait eu cure. S'il était là aujourd'hui, c'était grâce à l'été passé avec son frère qui lui avait permis de s'ouvrir au monde... et au sport surtout. Cole avait ressenti les bienfaits de bouger son popotin, d'entretenir un minimum son corps et il y avait pris goût. Ce jour lui donnait une excuse pour sortir et pour s'exercer. Une fois arrivé, l'atmosphère avait quelque chose de grisant, tout le monde était là pour la même chose, pour accomplir un but en commun, bien que la socialisation ne soit pas obligatoire. Quand on court, on court seul et c'était aussi ce qui avait attiré Cole.

Dès son retour au Canada, Cole s'était penché sur l'amélioration du harnais qui lui sert à porter son totem la tortue. A force de jogger avec son frère, il souhaitait que le harnais lui tienne bien au corps, qu'il ne ballotte plus. Car, oui, malgré tout, Cole ne pouvait toujours pas concevoir de reprendre son totem à l'intérieur de son corps. Il avait donc réajusté le harnais au plus près de son buste et il avait rajouté des sangles pour pouvoir rajouter des choses sur le harnais, ce qui fut justement très utile pour la bouteille d'eau et les condiments offerts par la mairie pour la course.

En attendant le lancement, la tortue était à terre à se dégourdir les pattes à l'avance et Cole effectuait divers étirements.

_________________
Me'n'ma brotha:







Ludovick Perron
Totem de poche
Date d'inscription :
04/03/2018
Messages :
89
Voir le profil de l'utilisateur
Totem de poche
le Mar 9 Oct - 4:18
Une course d'orientation.... Ouais non.

Et pourquoi pas en fait?? Quand on y pense, c'est une belle occasion de prendre l'air et de découvrir quelques endroit de Toronto qu'il ne connait pas encore... Et puis l'aspect course lui permettrait de voir à quel point il a pu reprendre la forme dernièrement. avec le temps des vacances terminé et le retour à l'école, les horaires plus que chargées étaient enfin terminées et il avait pu donc reprendre un rythme normal au gym. Finalement, il semblerait que ce soit une course en équipe. Dommage que ce soit aléatoire, il aurait eut quelques personnes avec qui y participer, mais bon, c'est tout de même une belle occasion de socialiser et faire peut-être de nouvelles rencontres.

Il était arrivé assez d'avance. Il avait vêtu ses vêtements de sports habituels; un jogging gris, un t-shirt sport noir, de bonnes espadrilles et en plus, une veste de coton assortie à son jogging. Il avait prit un petite sac à dos dans lequel il avait mit pas mal de nourriture et des bouteilles d'eau et deux trois trucs qui pourraient être utiles. Christian lui était bien niché sur sa tête et observait ceux qui étaient déjà là et ensuite ceux qui arrivent. Au loin, il vit une tête bien connue qui s'approchait et il picora le cuire chevelu de son humain afin de le prévenir. Ludo se retourna et offrit un énorme sourire à Liam en le reconnaissant. Il n'était d'ailleurs vraiment pas étonné de le voir ici. Celui-ci le salua et lui demanda ce qu'il faisait là.

-Oh tu sais... je te stalkait et j'ai vu que tu t'es inscrit alors je me suis dit que j'allais te stalker comme un vrai psychopathe jusqu'ici en m'inscrivant aussi!!

Allait-il gober cette explication totalement bidon?? Il avait pensé à parler de la course à Liam, mais il avait fini par oublié.Il était content de le voir.. Ce serait bien si le hasard le mettait en équipe avec lui... Mais c'est trop demander ça...

_________________
anglais français
Liam Renard
Totem de compagnie
Date d'inscription :
09/04/2018
Messages :
116
Voir le profil de l'utilisateur
Totem de compagnie
le Mar 9 Oct - 5:21
Alors qu’il était aller a sa rencontre Liam était plutôt content de voir qu’il était à nouveau capable d’étirer à nouveau un sourire franc et lui sortir une connerie. Signe qu’il se sentais bien! Notre québécois qui était toujours grincheux aux premiers abords, c’est en présence de Ludovick qu’il réussissait à sourire franchement. Exploit bien mérité de l’autre brun! Ce qui le fit sourire de contentement et de soulagement à la fois avant de ricanner ainsi que de retorquer.

« Ah bah ça il va falloir que tu retravailles sur ta subtilité monsieur-le-stalker-psychopathe~

Fit-il d’un ton un peu taquin comme il en avait l’habitude à faire lorsqu’ils n’étaient que tout les deux. Il se gratta sous sa nuque dégager comme il s’était attacher les cheveux en queue de cheval. Sa chevelure commençait à devenir longue et ce ne sera plus pour très longtemps qu’il se fatiguerait de sa crinière pour la couper.

« J’étais persuadé que ça ne t’aurais pas intéressé, mais je suis vraiment content que tu sois là.

D’une part, même s’il sera coincé à le traîner, du moins, peut-être, il souhaiterait bien être dans la même équipe que lui, puis, d’une autre part, ça ne lui dérangerais pas trop de le porter sur son dos si ça adonnais et même s’il se doute que son chéri ne doit pas péser qu’une simple plume! Si Christian s’était donner la peine d’alerter son humain Lily elle lui fit un signe de coucou enthousiathe avec son aile. Elle était vraiment de bonne humeur et ne se faisait pas prier pour le montrer, elle aimait bien Christian, quoi qu’il est difficile pour elle de détester quique ce soit réelement.


_________________

Il grogne en #330066, il sacre en #b32920
*En cas de sacres : Ce sont des sacres québécois qu'il est possible de les remplacer par le sacres français tels que : putain, bordel, merde, foutre, le tout selon le contexte.
Sheryl M. Göethe
Totem poids lourd
Date d'inscription :
10/11/2017
Messages :
196
Voir le profil de l'utilisateur
Totem poids lourd
le Mar 9 Oct - 15:06

Sujet Collectif  

Chasse au panda interdite !

Elle court, elle court..


' Bip '

Tu te brossais les dents. Tu craches en tendant l'oreille, tu as dû recevoir un message, rapidement tu te rinces la bouche, t'attache d'un ou deux petits mouvement les cheveux. Et tu sors finalement de la salle de bain, saisissant ton téléphone tu constates que tu avais vu juste un message. Ho Joo, ton cœur rate un battement à chaque fois qu'il t'envoie un truc, vous n'êtes qu'amis, mais comment dire tu n'as de relation amicale poussé avec les garçons qu'à travers ton écran et avec ton frère... Lui s'est quelqu'un que tu vois souvent en vrai et qui vient de t'inviter à une course d'orientation. Oui, tu doutes qu'il s'intéresse à toi plus qu'amicalement vu la demande. Enfin tu as quand même accepté, la voix de Leonhardt résonne dans ta tête, tu l'imagine sans peine se moquer de ton "rencard" qui n'a pas du tout l'air d'en être un ! Il te manque, le bon point c'est que faute d'avoir ton petit frère avec toi, tu vas voir Ho Joo. Astérios t’observe de ses yeux de braise t’encourageant en silence.

Tu t'apprêtes avec ce que tu as de plus sportif... Soit un short noir que tu mets le plus souvent pour traîner chez toi. Une brassière confortable mais qui ne met pas en avant ta poitrine. Puis un débardeur, des baskets... de quoi faire du sport quoi. Tu n'es pas très classe... Mais tu fais partie de ses gens qui mangent n'importe quoi sans grossir, alors très franchement tu n'as pas du tout la garde-robe adapté...

Tu prends en plus une écharpe, c'est l'automne tout de même et un sweet à capuche. Tu dis au revoir à Baymax le chaton qui a bien grandit qui roupille et quitte ton appartement par te rendre sur place.

Tu arrives sur les lieux de la course et il y a déjà un certain monde ce qui t'arrange sans t'arranger. Tu n'es pas beaucoup sortie depuis l'attentat à l'université. Tu t'accroches à ton totem un peu anxieuse. ' Bip ' Un nouveau texto, que ferions nous sans ses choses-là de nos jours. Cela te sort de tes inquiétudes, il est déjà là, tu tournes la tête dans tous les sens en lisant et relisant le texto qui décrit sa tenue. Finalement tu reconnais sa casquette plus que la tenue, tu as la même depuis que tu as recueilli Baymax, cet animal l'adore c'est presque un doudou.

Tu t'approches d'Ho Joo dans la file d'attente de l’accueil quand tu es assez prés tu oses un petit "Salut" moins timide qu'à vos premiers échanges mais pas totalement détendue.



Dernière édition par Sheryl M. Göethe le Mar 9 Oct - 15:20, édité 1 fois

_________________
[30/12/17 - 00:20:23] @ Gan Naraï : tu es parfaite ♥️
Cadeau de Ho Joo ♥️:
Rohan Maxwell
Balms
Date d'inscription :
05/12/2017
Messages :
51
Voir le profil de l'utilisateur
Balms
le Mar 9 Oct - 15:13
Rohan traînait sur internet, pour peut-être trouver des news pas si anodines que ça sur la région. Quand son oreille capta la voix du maire qui passait à la télé en fond. Ses yeux dérivèrent sur l'autre écran, pour suivre plus sérieusement le discours.... La forêt, et si...

"Tu devrais y aller. Je serai bien venue, mais je travaille."

Sa sœur avait parlé plus vite que lui pensé, mais un petit sourire sincère naquit sur les lèvres du brun. Elle le connaissait, et savait qu'il aimait la nature. Alors il acquiesça, avant de rajouter qu'il en profitera pour eux.

Quand cela fût possible, Maxwell s'inscrivit à la course, avec une approbation ronronnante de Glow.

Le jour J arriva, 14 heure, et Rohan finissait de se préparer pour la course, avec son équipement pour la course, plus de survie. Réflexe de quand il partait se balader sans vraiment savoir sa date de retour. Pendant que le lynx le regardait d'un air nonchalant, allongé, bien que lui aussi impatient de retrouver tous ces arbres.

Ils prirent les transports en commun, les emmenant le plus près possible, pour finir le reste à pieds. Petit échauffement avant la course.
Une fois sur place, un peu à l'avance sur l'heure demandée, Rohan passa rapidement à l'accueil pour s'enregistrer en solitaire, Glow ne comptant pas. Pendant que ce dernier vagabondait dans le périmètre, le jeune homme attendait patiemment, regardant les participants arriver petit à petit. Il reconnut quelques personnes, les saluant seulement d'un hochement de tête quand elles le voyaient.

Puis 16h30 arriva, les explications avec... Un trait d'humour passa entre son totem et lui, se demandant s'ils allaient retomber avec une connaissance du travail, comme par hasard.... Bien qu'ils s'en fichaient, tant que l'on les laissait profiter des lieux.

_________________

Merci Père Noël Ho ho pour cet avatar ♥️
Virgil Shelby
Sans-Totem
Date d'inscription :
02/05/2018
Messages :
67
Voir le profil de l'utilisateur
Sans-Totem
le Ven 12 Oct - 22:48
La colère peut être un producteur très puissant d'adrénaline, se rendait compte Virgil, alors qu'il courait avec les autres participants, vêtu d'une combinaison en latex verte fluo. La combinaison était équipée de capteur de mouvements, afin d’enregistrer les mouvements que ferait Virgil lors de la course, de la même technique utilisée au cinéma poru les effets spéciaux, le motion capture. Les données seraient grandement utiles pour ses futurs recherches sur la mécanique de construction de robots, mais aussi sur leur apprentissage de la marche sur deux pieds. Aussi bizarre que ça pouvait paraître, même si les robots dépassaient déjà les humains dans bien des domaines, rare étaient ceux qui marchait réellement. La plupart des enfants de deux ans y arrivent parfaitement, mais pour les robots, la marche bipèdes semblaient encore hors de porté.

Virgil, tout aspirant scientifique qu'il était, s'était donné l'objectif de changer les choses. Sauf qu'il n'avait pas prévu que son collège de classe, avec qui il était censé travailler sur ce projet, avait complètement déserté les lieux de l'Université. Impossible de le retrouver. Virgil se demandait si ce n'était pas, d'ailleurs, un peu à cause de leur projet. La combinaison verte fluo, si serrée que s'en était presque de la torture, ne laissait pas passer le moindre atome d'air entre le tissu de latex et sa peau, sans compter qu'avec sa chevelure rousse autour du visage, personne dans la foule de gens ne pouvait le louper.

- Regarde Vicky, une carotte inversée!


-Vas te faire foutre!

Pour ceux qui se demande à quoi ressemble la combinaison:

_________________
#6600ff

I hope you find a way to be yourself someday
Helen Ride
Balms
Date d'inscription :
21/10/2017
Messages :
157
Voir le profil de l'utilisateur
Balms
le Ven 12 Oct - 23:17
Helen avait décidée de courir avec sa fille. Emilie n’était pas emballée, mais c’était une façon comme une autre pour tisser des liens. La scientifique ne lui avait donc pas laissée le choix. Sa petite pourtant, avait prit du plaisir à choisir son équipement. Une tenue sportive, ainsi qu’une gourde licorne. Elle était fière Helen, fière que sa fille se soit laissée tentée, et décide de s’ouvrir un petit peu plus au monde extérieur. Elle avait bien sûr toujours aussi peur, mais elle restait collée aujourd’hui à sa mère, à qui elle tenait la main depuis qu’elles avaient quittées la maison. Un premier pas de fait vers le lien qu’elle tenait tant à créer, la scientifique n’avait maintenant plus qu’une envie, pleurer.

On leur donna les explications, et Helen expliqua à nouveau la chose à sa fille, avec des mots qu’elle pouvait mieux comprendre. Répondant à ses questions incessantes sur le sujet. Force était de constater qu’elle semblait maintenant complètement happée par le sujet. Elle ne quittait pas le plan des yeux, et souriait timidement à Térébenthine, qui, depuis leur arrivée, n’avait pas manqué de montrer sa joie de la voir aussi enjouée. Perché sur son sac, ou elle avait d’ailleurs rangé sa bouteille, la jeune femme regarda Pourquoi, qui, transformé encore une fois en fourmilier, tenait celui de sa fille dans sa bouche. Immortalisant ce moment, Helen prit une photo des deux avec son smartphone.

_________________
Inspire, expire.
Montre ce qu'il te reste d'humain.
#009900



Spoiler:

Ran Tomoharu
Totem de compagnie
Date d'inscription :
20/10/2017
Messages :
37
Voir le profil de l'utilisateur
Totem de compagnie
le Sam 13 Oct - 19:41
.
Event
C'était le jour J, dernière vérification avant le départ pour rejoindre le point de rendez-vous où aura lieu l'évènement. S'il pleuvait, cela n'allait pas le déranger, ce qui allait être embêtant en revanche, c'était le froid, Ran a dû mettre sens dessus dessous son placard pour trouver un gilet ou une veste digne de ce nom et qui remplissait bien sa fonction qui était la suivante : le maintenir au chaud. Ce fut sa chère maman à quatre pattes qui lui apporta ce qu'elle trouvait le plus convenable pour la sortie.

Une caresse sur la tête pour la remercier, puis il s'attarda sur le reste de ses affaires et il devait faire vite, car il allait être en retour, il le sentait. Il avait beaucoup trop attendu et était perdu dans ses rêveries, les nombreuses alarmes sur son téléphone ne lui avaient fait ni chaud ni froid. S'il devait compter sur Yume, cela allait être difficile, elle n'était pas très enjouée à l'idée d'aller dehors dans le froid avec le risque que la pluie tombe ! Se salir les sabots était une chose qu'elle n'appréciait guère, la jeune biche avait beau se montrer douce et aimante, cela ne l'empêchait pas d'avoir son petit caractère.

D'un signe de son jeune humain, il lui indiquait qu'il était prêt à partir, contrairement à elle Ran semblait plus enjoué. Il aimait la pluie, plus que le beau temps, patauger dans l'eau, dans la boue... Au risque de tomber malade, car il ne se couvre pas assez pour la saison. En plus en forêt, c'était encore mieux, le chant des oiseaux, la mélodie de la pluie tombant sur les feuilles et le calme que l'endroit procure. Il fallait juste espérer que malgré l'évènement, ce calme sera présent.

Les deux compagnons sortaient de leur petit nid, prenant le chemin menant la forêt. Le jeune homme n'avait pas encore l'habitude de s'y rendre, alors ils allaient devoir faire attention sur le chemin qu'ils allaient prendre, au risque de se retrouver encore plus en retard. Entre la marche à pied et les transports en commun, c'était presque aussi épuisant de se rendre à la course d'orientation que d'y participer. Puis leurs regards se posèrent sur la fameuse forêt et à peine quelques pas à l'intérieur où Ran et son totem trouvèrent le point se rendez. Il y avait déjà du monde et le jeune homme s'approcha à ce qui semblait être l'accueil. On lui fournit toutes les informations et le matériel nécessaire pour la course. En précisant bien sûr que le plus important était de s'amuser. Une fois tout le nécessaire réunis dans son sac, il n'avait plus qu'à attendre l'annonce des groupes.

_________________
Ran s'exprime en LightSeaGreenPrésentationFiche de Lien



Min-Ki Park
Totem de compagnie
Date d'inscription :
11/02/2018
Messages :
56
Voir le profil de l'utilisateur
Totem de compagnie
le Dim 14 Oct - 17:02
ft. Elliot & Opalyne
Rencontres, muffins et nouveau look.
C'est aujourd'hui. Le jour de détente tant attendu par le jeune styliste répondant au nom de Min-Ki. Samedi 29 septembre. Cela fait deux semaine qu'il est débordé par son travail. Il est en plein rush, ce qui en soi n'est pas bien dramatique puisqu'il est payé pour ses heures, et peine à avoir des interaction sociales avec quiconque, ce qui pose déjà bien plus problème car elles lui sont capitales rappelons-le. Il a dû principalement se contenter de  communiquer ses journées à son bro par téléphone quand il arrivait à le joindre. Il faut dire qu'un athlète professionnel s'entraîne beaucoup. Et de son côté, le styliste n'a pas sorti son nez du tissu immaculé de la commande de robe de mariée de dernière minute qu'à reçu le magasin avec qui il travaille en ce moment. La cliente est incroyablement exigeante. De quoi rendre fou n'importe qui. Ça a été une horreur de trouver un design qui lui plaît, déjà qu'elle voulait absolument un modèle unique correspondant à tous ses caprices. Rien que d'y penser donne des envies de meurtre à l'asiatique.

Heureusement pour lui, il a fait assez d'heures supplémentaires pour être tranquille tout un week-end. Il a sauté sur cette occasion pour sortir prendre l'air avec son meilleur ami. Dans un excès de zèle il a même réussi à convaincre son ami d'inviter une jeune femme dénommée Sheryl. Min-Ki travaille dur dans l'espoir de voir Ho Joo et cette sympathique fille aux cheveux roses ensemble un jour. C'est laborieux, mais ils progressent petit à petit. En grande partie grâce au troisième parti œuvrant dans l'ombre, il faut se le dire.

Tout cela conduit à la participation du duo de choc dans un événement organisé par la ville : une grande course d'orientation. Les deux coréens sont déterminés. Leur esprit de sportif les motivent à donner leur maximum avant même d'être sur place. Ils ont même décidé de s'y rendre en courant, histoire d'être bien échauffé lors de la course. Les deux sont même en quelque sorte assortis dans leur tenue. Collants de running, maillots de compression à manches longues et casquettes sont assortis. Il faut juste rajouter un short de sport type basketteur aux inscriptions de marque blanches et une montre faisant office de chronomètre au plus jeune des deux. Dans son sac, il a tout le nécessaire recommandé par les organisateurs. Sont vêtement chaud est tout simplement son fidèle gilet de la Meute (designé par sa personne évidemment).

Les deux arrivent sur place sans problème, mais la surprise est grande en découvrant qu'il seront répartis aléatoirement dans les groupes. Avant de s'offusquer de ne pas pouvoir courir avec son ami, Min-Ki pleure intérieurement en envisageant la possibilité que son plan pour rapprocher Sheryl et son bro échoue. La PLS mentale une fois passée, il se fait la promesse mentale de faire un meilleur temps qu'Ho Joo s'ils sont séparés et réfléchit déjà à avec qui il devrait sociabiliser en observant les autres.


HRP:
Voilà 494 mots pas intéressant pour vous x')

_________________
Merci Ho Joo d'avoir décrédibilisé MK à jamais avec cette atrocité horriblement parfaite x'D

Best secret santa ever ♥️ Merci Kieran ♥️:


Min-Ki répand son sass en Teal
M. Le Maire
PNJ
Date d'inscription :
24/09/2017
Messages :
239
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
le Lun 15 Oct - 13:14
Course d'orientation
Petit à petit, tout le monde arrive. Certains sont encore en train de récupérer leur équipement alors que d’autres trépignent déjà à l’idée de commencer. Manquant encore quelques participants, l’organisatrice décide qu’il est quand même temps de présenter aux participants leur équipe pour qu’ils puissent d’ores et déjà faire connaissance. Attrapant son mégaphone pour se faire entendre de tous, elle monte sur un des tabourets, soutenue par une collègue pour ne pas risquer de tomber.

- S’il vous, plait, un peu d’attention ! Je viens d’afficher sur le tableau les équipes ! Il reste encore quelques minutes d’attente, des gens n’étant pas encore arrivés. Ca vous laisse le temps de faire connaissance avec votre groupe. Vous avez un bandana de couleur pour chaque équipe, histoire de vous repérer plus facilement. Ne vous éloignez pas trop, les premiers partiront d’ici une quinzaine de minutes. Les enfants peuvent aussi rejoindre leur groupe, Ryan avec le drapeau violet les attend, dit-elle en montrant un homme qui s’agite.

Redescendant, elle s’approche du tableau de liège où le monde commence à s’agglutiner pour voir les groupes, et rapidement les bandeaux commencent à être accroché sur les fronts, les poignets, les cous.

Groupe 1 - Bleu

Helen Ride ; Abishai Horovice-Lis ; Virgil Shelby ; Siobhan P. Parker ; Ran Tomoharu

Groupe 2 - Vert

Cole Walker ; Charlie Torres ; Ho Joo Song ;  Quinn Richard ; Liam Renard

Groupe 3 - Rouge

Mélodie Laberge ; Min-Ki Park ; Rohan Maxwell ; Sheryl M. Göethe ; Joy Adams

Groupe 4 - Jaune

Ludovick Perron ; Elliot T. Law ; Sara A. Blackwell ;  Brooke Coulter ; Maciej Lis

HRP:

Vous avez jusqu'au lundi 22 octobre pour répondre au sujet collectif. Et j'espère que cette fois-ci je n'ai oublié personne dans les groupes !
Joy Adams
Totem de compagnie
Date d'inscription :
02/10/2018
Messages :
117
Voir le profil de l'utilisateur
Totem de compagnie
le Lun 15 Oct - 13:53

Hey mate!

Hé tu participe pour gagner, t'amuser ou faire des rencontres? Moi j'veux m'amuser et me faire des amis! quoi, pas toi? Mais c'est nul ça! Fin c'est bien de gagner mais c'est mieux de s'amuser tu trouve pas? Aller viens et amuse toi plutôt!
Joy & ?

Tu avais reçu une lettre te disant que tu participais à la course d'orientation qui avait lieu. Tu étais contente, même si pas très sportive, ça te donnerais l'occasion de rencontrer des gens et peut-être même de revoir les deux que tu as rencontré! Bon y en avait un se serait pas génial mais la jeune femme rencontré dans ton commerce, se serait bien!

C'est donc toute joyeuse que, le lendemain, tu te prépara avec une bonne paire de chaussures, une tenue de sport très confortable, un sac contenant de quoi te protéger de la pluie et du froid. Orion n'avait pas d'avis particulier sur cet événement et te suivait tranquillement au point de rendez vous qui avez été donné aux participants. Tu arriva à peu près dans les temps, enfin d'après toi même si une femme avec un mégaphone annonça qu'elle avait affiché les équipes. Les yeux brillants de curiosité, tu alla prendre les affaires qu'il te fallait et les rangea dans ton sac avant de vite aller jeter un oeil sur les équipes. Tu étais... là! Dans l'équipe rouge! Avec des personnes dont le nom ne te disent rien à part Mélodie. Bah ça te permettra de faire connaissance! Tu attacha ton bandana rouge à ton bras et chercha ceux qui en avait un rouge aussi histoire de voir là tête des personnes avec qui tu seras. Dans le tas, tu reconnu le gars qui t'avait envoyé une canette à la figure sans faire attention ainsi que la rousse de ton commerce. Il y en avait aussi un qui avait une tenue.... Particulière mais amusante. Orion se contenta de détailler tout le monde pendant que tu t'approcha de la rouquine avec un sourire joyeux

-Coucou Mélodie! Ca va? Je suis contente de te revoir! Tu as vu on est dans la même équipe!


Tu étais clairement contente d'être dans la même équipe qu'elle, après tout elle est toute gentille la demoiselle! Ta biche s'approcha de ton amie et la salua d'un mouvement de la tête alors que tu engageais la discussion avec elle en attendant que le départ de la première équipe se fasse.

Anonymous
Invité
Invité
le Lun 15 Oct - 14:29

Hi ye late.


Merci Jude... De m'avoir forcée à participer à cette course d'orientation. Enfonçant une casquette sur ma tête et mettant mes lunettes de soleil, je soupire. Je me retourne vers Angus.

- C'est ridicule, n'est-ce pas ?

Angus penche la tête avant de me rejoindre. Pour l'occasion, j'ai décidé de jouer la carte de la discrétion. Pantalon de running, baskets, longues chaussettes et gilet thermique très léger... EN NOIR. Évidemment. Soudain, mon téléphone sonne et lorsque je réponds : mon frère devine immédiatement que je suis toujours chez moi. Il me hurle de sortir et je me mets à courir en attrapant mes clés au passage. Je n'aurais jamais imaginé qu'autre chose que la course d'orientation puisse me faire courir. Et malheureusement, mon frère ne serait pas la seule chose à me faire courir : les gens me reconnaissent dans la rue, ce qui me force à accélérer le pas.

Lorsque j'arrive, plus de la moitié des participants sont déjà là. Je récupère une espèce d'œuf ainsi que mon bandana et écoute la femme crier dans son mégaphone : elle a affiché les groupes. Des gens me font coucou et je leur souris avant de me pointer devant le tableau .
Alors... Groupe BLEU... Tiens. Virgil. Il participe à la course ?

Me retournant pour raser l'horizon du regard, je manque de m'étouffer avec ma salive. Je ne sais pas comment j'ai fait pour le manquer jusque-là. Il est dans une espèce de combinaison à capteurs de mouvements... Alors, qu'on soit d'accord : je ne juge pas son choix, hein, mais... POURQUOI ? Y a-t-il une utilité particulière à cet accoutrement ?

Plutôt, que de penser à plusieurs hypothèses, je me mets en marche vers lui, les mains dans les poches et :

- Hi ye, l'ami. Tu prévois quoi avec la combi ?
Codage par Libella sur Graphiorum
Brooke Coulter
Curses
Date d'inscription :
13/12/2017
Messages :
77
Voir le profil de l'utilisateur
Curses
le Mer 17 Oct - 12:10
Obsessionnelle, Brooke n'avait pas confiance en ce Cole Walker. Elle n'avait pas confiance, et était déterminée à le pousser à bout. En réalité, cela tenait plus du sadisme que de la méfiance, mais il lui fallait une justification pour prouver qu'elle n'avait pas tord dans sa démarche. Cole Walker n'était pas un homme fiable. Cela transpirait par tous les ports de sa peau, il ne rêvait que d'une occasion pour les trahir. Brooke était donc déterminée à lui faire faire ce faux pas qui lui serait fatal. Harcèlement. Alors elle était la, à une course qui ne l’intéressait même pas, sous le seul prétexte qu'il y était aussi. Elle le surveillait. C'était le communiqué officiel, bien que sa démarche soit plus personnelle, plus insidieuse. Il lui fallait des justifications, au moins pour qu'on ne puisse remettre son travail en doute. Maniaque.

Elle était la pour le plaisir, parce qu'elle avait terminée de travailler sur les dossiers qu'on lui avait confiée. Elle était la pour lui, mais avait décidée de ne pas le montrer. Un simple bonjour, de loin, sourire aux lèvres, suffisait. Ce qu'elle fit, une fois qu'elle eut la confirmation qu'il la regardait bien. Un bonjour dénué de froideur, qui avait le don de perturber ceux qui avaient eut des différends avec elle.

Une fois sûre que son message était passé, la blonde eut tôt fait de se détourner de sa proie. Lentement, elle se dirigea vers son groupe. Il fallait y aller avec grâce et délicatesse, ce n'était pas parce qu'elle était sur le point de faire une activité rustique qu'il fallait qu'elle se néglige. Habillée de blanc et de gris, elle ressemblait en tout point à la riche jeune femme qu'elle incarnait
Mélodie Laberge
Totem de poche
Date d'inscription :
17/02/2018
Messages :
199
Voir le profil de l'utilisateur
Totem de poche
le Mer 17 Oct - 13:57
Je lui fis une grimace, quel idiot pouvait-il faire parfois. Ça ne paraît pas toujours avec ses grands airs sérieux, mais je voyais bien qu’il se payait ma tête. Il aime un peu trop ça. Je crois que c’est un peu pour ça que je l’aime bien.

- Je suis une grande fille tu sauras. Et les sandwichs n’étaient pas nécessaire, on dirait un papa-poule, dis-je avec une fausse petite moue.

Bon. Grande fille. A comparé à lui, je suis une naine. Tout comme lorsque j’étais aux côtés de Ludo, mais ce n’était qu’un petit détail. C'était quand même gentil qu'il ait fait des sandwichs, je ne sais pas si c'est nécessaire. Peut-être qu'il a vraiment peur que je me perdre... Si oui, c'est vraiment triste de voir qu'il n'y ait pas confiance dans mes capacités à me débrouiller dans la forêt. Mais je vais lui prouver le contraire! Ce n'est pas la première fois que je faisais des courses dans la forêt, mais pas la première fois que j'allais me balader dans l'une d'elles.

J’allais répliquer autre chose, mais une dame s’était mise à parler dans son mégaphone. J’avais bien envie d’entendre les consignes.

Se mettre en équipe. J’allais jeter un coup d’œil pour savoir avec qui j’étais. En vrai, j’espérais être avec Abi, mais soyons honnête, il y avait très peu de chance que cela arrive. Je le laissai en lui volant un rapide baiser, lui souhaitant bonne chance, mais de surtout de bien s'amuser, parce que c'était vraiment le plus important. La compétition importait fort peu. Enfin, je trouve. Mon bandeau rouge dans les mains , un immense sourire, j'écoutai ses dernières recommandations et c’est comme ça, que je le laissai, à la recherche d’autres « rouges ». Enfin, je n’ai pas cherché longtemps, je me fis accrocher par une voix que je connaissais déjà. En tout cas, elle me connaissait parce qu’elle savait mon nom.

- JOY!

Ok. J’étais folle de joie. Je lui fis un câlin, très heureuse de la revoir. Folle de joie, ce serait peut-être même l’expression qui était la plus juste. Et son totem était là également. Béatrice qui avait laissé Ada avec un certain regret eu un regain d’énergie en apercevant la biche, elle était contente, elle aussi, de voir une tête connue.

- Moi aussi je suis très contente de te revoir! Je suis contente que nous soyons dans la même équipe, ça me rassure de savoir que je connais au moins une personne dans le lot!

_________________

Merci Vilmos hihi
Cole Walker
Curses
Date d'inscription :
11/10/2017
Messages :
252
Voir le profil de l'utilisateur
Curses
le Mer 17 Oct - 16:57

Ah, les groupes étaient enfin annoncés ! Il se rapprocha avec le reste de la foule pour essayer de trouver son nom sur le panneau d'affichage. C'était précisément dans ce genre de situation que mesurer un peu plus d'1m80 avaient ses avantages. Il était donc assigné au groupe... Il plissa les yeux... Vert ! Il récupéra le bandeau adéquat et se le noua autour de la tête. Une petite réminiscence de Karaté Kid... Il se sentait fort, prêt à affronter l'épreuve ! Il ne restait plus qu'à trouver les autres écolos verts.

Cole aurait apprécié accomplir cette course en compagnie de Kieran, son frère, mais il était appelé ailleurs. Tant pis. Peut-être leur réunion aurait réactivé le terrible danger de se faire draguer par des jeunes filles admiratives de jumeaux, comme lors de leur séjour en Grèce, ce que Cole ne souhaitait nullement revivre, parce qu'il serait exactement aussi nul que cette fois-là justement.
En parlant de fille, ses yeux tombèrent sur une femme au loin qu'il semblait reconnaître... Il suffisait parfois d'un changement de contexte, par exemple d'un sombre sous-sol à un extérieur ensoleillé, pour douter de sa vision. Ça ne pouvait être elle... Soudain, le profil de la femme blonde lui fit face, ce qui eut le don de le raidir d'effroi, puis elle lui afficha un sourire après qu'il ait reconnu le mot "bonjour" sur ses lèvres. C'était bien elle. Mais aussitôt elle s'éloigna, comme si de rien n'était. Cole décida d'en faire de même, pour sa propre sécurité... Il se convainquit rapidement qu'il ne pouvait rien lui arriver en public et arriva plus ou moins bien à tout de suite enfoncer cette récente vision très loin. Ah, voilà d'autres bandeaux verts ! Une fois arrivés à leur niveau, il les salua tous un par un puis attendit la suite avec une petit sourire d'introverti au milieu d'inconnus.

_________________
Me'n'ma brotha:







Contenu sponsorisé
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum