Revenir en haut
Aller en bas

avatar
Totem de compagnie
Date d'inscription :
13/12/2017
Messages :
89
Voir le profil de l'utilisateur
Totem de compagnie
le Ven 24 Aoû - 15:38
Myles Mayer
Prénom Nom : Myles Mayer
Surnom : Boss
Age : 33 ans
Sexe : Masculin
Orientation : Mixte
Origine(s) : Américaine
Nationalité(s) : Canadienne
Métier/Etude : Propriétaire d'un café
Groupe :
(Gabarit du totem ou clan dans l'organisation ou sans totem)
Caractère
Ce n’est jamais facile de se décrire. Certains ont tendance à enjoliver pour paraître parfait alors que d’autres vont être plus défaitiste et s’enfoncer plus bas que terre en pensant être minable. Par chance tu ne rentres dans aucun de ces cas de figure. Tu n’iras pas dire que tu t’idolâtres, mais tu as quand même une certaine assurance et confiance en toi. Tu es une personne franche et réaliste, que ce soit avec les autres comme avec toi même. Il t’est arrivé de ne plus t’apprécier, de te haïr au point d’en casser tous les miroirs de la maison, t’accusant encore et encore pour le drame survenu. Mais tu as réussi à faire un travail sur toi-même avec l’aide d’un psychologue et une assez forte motivation pour que ta fille grandisse dans un environnement serein et aimant.

Quand tu as vu son petit minois à la maternité, tu as de suite fondu. Elle est arrivée dans un contexte difficile, mais elle a été ton petit rayon de soleil. Longtemps elle a été ta seule raison de te lever du lit, de te battre et de vivre. Toi qui avait toujours été très énergique et impulsif, ton caractère a changé. Désormais tu es un personne plus posé, passive et placide. Certains te considèrent comme trop nonchalant, ce qui a tendance à les agacer quand ils ont eu l’occasion de te connaître avant ce drame. Pourtant, lorsqu’une chose t’excite assez, tu arrives à retrouver cet part de toi mais elle ne reste jamais au quotidien. Tu as gardé ce côté apaisant et protecteur que tu avais déjà à l’époque.

Tu as toujours été une personne consciencieuse dans ton travail, un peu moins pour ce qui est de la vie de tous les jours. Tu es même un peu trop tête en l’air parfois, aimant rêvasser pendant que ta fille s’amuse à coiffer ta longue tignasse. Mais bien que tu sois assez passif sur certaines choses, tu n’en restes pas moi quelqu’un de persévérant et de têtu. Ta fille ayant hérité de cette part de toi, il vous arrive d’avoir d’intense bagarre quand l’heure du bain arrive.

Anciennement inspecteur de police, tu as totalement perdu ton ambition. Tu ne dirais pas que le métier ne te manque pas parfois, ton café étant devenu un repère de flics qui sont aussi des amis et anciens collègues. Tu aimes écouter leur conversation, surtout lorsqu’ils parlent d’enquêtes. Curieux de nature, tu as tendance à venir t’en mêler, posant quelques idées et hypothèses. Mais quand tes collègues te demandent si tu comptes revenir, tu leur réponds par la négative. Tous ont gardé l’habitude de t’appeler Boss, surnom datant de tes années de police. La plupart des inspecteurs actuels ont eu l’occasion de t’avoir comme instructeur lorsqu’ils n’étaient que petits officiers.

Tu es une très bonne oreille pour les personnes qui sont dans le besoin, et pas uniquement concernant le travail de police. Pour autant, tu n’es pas le genre à se confier, bien au contraire. Tu es devenu plus méfiant et prudent, n’accordant pas ta confiance à n’importe qui. Tu entends souvent dire que tu es mystérieux, mais ton but est uniquement de devenir plus fort et solide pour pouvoir protéger ta fille quoi qu’il arrive. Tu es sans pitié lorsque l’on ose s’attaquer à elle d’une quelconque manière. Sûrement ton côté papa poule ?

Tu es solitaire et sociable à la fois. Parfois bavard et souriant au travail, tu as ce côté distant que l’on peut ressentir. C’est comme s’il y avait un mur entre eux et toi. Le soir tu aimes te retrouver seul avec une bière à la main, ta fille étant déjà en train de dormir, tu as besoin de ce moment pour te poser et te ressourcer.
Totem


Nova est un berger allemand des plus classiques. Mesurant 60 cm pour 32 kg, ses poils court sont de couleurs noir et feu. Son corps est allongé, souple, bien musclé et puissant. Une truffe bien noire, des yeux sombres en amande et des oreilles en pointe qui permettent de voir ses différentes humeurs.

De base, le berger allemand bien dressé est obéissant. Il fait souvent preuve d'une grande intelligence. Il peut aussi être un très bon chien de garde. Bien éduqué il n'aboiera qu'à bon escient. Il faut le dresser fermement mais sans brutalité, car sous des abords parfois impressionnants et dissuasif c'est un grand sensible. Il supporte mal la solitude.

C'est un chien d'extérieur, qui apprécie les grands espaces et l'exercice. Il est sportif et a besoin de se dépenser régulièrement.

À l'âge adulte le berger allemand est souvent un chien très attaché à son entourage, il protège donc parfois instinctivement les enfants.

Le berger allemand est un chien de travail, utilisé comme guide d'aveugles, il est aussi capable de retrouver des rescapés victimes d'avalanches ou de tremblements de terre, son flair est aussi utilisé pour retrouver de la drogue ou des explosifs.

Le berger allemand accompagne son maître n'importe où, ainsi il peut être parachuté afin de pouvoir effectuer des interventions particulièrement délicates. Plusieurs chiens policiers de cette race ont même obtenu des médailles en reconnaissance de leur courage après des actions ou des sauvetages spectaculaires.

Caractère : curieux, loyal, alerte, obéissant, confiant, intelligent, veilleur, courageux, protecteur, sociable, sportif, utile, sensible

Ressemblance avec son humain : on peut dire que Myles et Nova sont une seule et même personne. Tout comme son totem, Myles se montre curieux, alerte, protecteur et loyale. C’est très certainement pour cette raison qu’il s’est dirigé vers le métier d’inspecteur de police, voulant faire régner l’ordre dans la ville. C’est une personne très active, qui se tient en forme et part régulièrement courir avec son totem. Le côté obéissant arrive à Myles d’un autre manière, il n’est pas comme un chien à qui ont dit de donner la patte, mais il obéit aux ordres que lui donne ses supérieurs. Il est confiant envers ses capacités et sa personne sans trop en faire.

Différence avec son humain : depuis son drame, Myles apprécie plus facilement la solitude que Nova. Myles est aussi un sensible mais il a tendance à cacher cette partie afin de paraître parfois plus fort qu’il ne l’est.
Physique
Sportif dès la première heure, tu es un homme au physique athlétique. Mesurant plus d’1m80 pour environ 75kg de muscles. Bien que tu ne fasses plus parti de la police, tu fais assez régulièrement des footings, des abdos et des pompes afin de te maintenir en forme. Ton corps est musclé, mais un peu moins développé qu’à l’époque. Ton torse n’en reste pas moins taillé en V, tes abdos finement dessinés et tes membres aux muscles saillants font parfois des envieux. La seule chose qui entâche ce corps parfait est un point d’entrée et de sortie d’une balle, celle-ci ayant traversé ton épaule.

Ton teint clair est contrasté par la noirceur de tes longs cheveux ondulés. Quelques mèches blanches ont déjà commencé à faire leur apparition ici et là. Quand ta fille te demande si c’est parce que tu es vieux, tu te contentes de lui dire que c’est parce que tu es inquiet pour elle. Tes yeux en amande sont gris-vert. La plupart du temps tu as un air mélancolique qui semble passif, mais si on regarde attentivement, on peut s'apercevoir que tu restes assez vif face à ce qui t’entoure. Une légère cicatrice souligne ton œil droit. Ton nez n’est pas bien gros, légèrement retroussé. Ta bouche n’est pas des plus pulpeuses, parfois trop fine à ton goût, notamment ta lèvre supérieure qui ne ressort pas assez. Dans l’ensemble tu as un air chaleureux, tu ne sembles pas inaccessible ou même hautain.

Côté vestimentaire tu as pas mal changé. Avant tu étais souvent affublé d’un pantalon et d’une chemise cintrée avec une cravate autour du cou et ton porte flingue sur le torse. Mais depuis que tu n’es plus de la police tu te laisses un peu plus aller. Chez toi tu ne fais pas de grand effort. Vêtu d’un jogging et d’un t-shirt trop large pour toi. Si une personne vient durant le week-end il n’est pas rare de te croiser avec une barbe naissante, les cheveux en vrac signe que tu ne t’es pas occupé de toi depuis 2 ou 3 jours. Quand tu vas travailler tu fais des efforts. Une chemise blanche, un pantalon noir avec un tablier noué autour de la taille pour couvrir tes cuisses et éviter de te tâcher. La plupart du temps tu noues tes cheveux dans un chignon rapide, mais il t’arrive de les détacher de temps à autre, au gré de tes envies.
Histoire
Ta vie a commencé dans une famille ordinaire à Toronto, enfant aimé de deux femmes. Tes mères avaient fait appel à un de leur ami pour t’avoir, et même si cet homme n’avait jamais fait parti de ta vie, tu n’as jamais manqué de rien. Ton enfance a été des plus banales. Tu étais un enfant actif, aimé de tous, ton totem prenait déjà assez régulièrement des formes de chiens. C’est pourquoi quand il s’est fixé en berger allemand à tes 12 ans, ça n’a pas réellement été une surprise. Enfant un peu turbulent et casse-cou, tu ne tenais pas toujours en place. Tu as fait de nombreux sports différents, touchant un peu à tout. Basket, base-ball, football américain, natation… Tu n’es pas un de ses athlètes qui excellent dans tous les sports qu’il entreprend, mais tu parvenais à te débrouiller.

A l’âge de 16 ans, tu fais la rencontre de Moera. Brillante étudiante aux longs cheveux blonds et aux yeux bleus, tu es de suite tomber amoureux d’elle. Beaucoup t’ont dit que ça ne serait qu’une passade, qu’à 16 ans tu ne pouvais pas réellement connaître l’amour. Mais toi tu savais. Tu savais très bien ce que tu ressentais, au fond de toi tu ne pouvais pas t’enlever l’idée que cette fille deviendrait ta femme. Tu passas le reste de ta scolarité à ses côtés, tu étais un peu le cliché du mec canon qui excellait au sport, qui était intelligent et toujours entouré d’amis et qui en plus avait une nana canon. Quand tu décidas à la fin de tes études de faire l’école de police, ça ne surprit personne. Tu as toujours été une personne fiable, prêt à aider et défendre les autres. Puis avec ton physique d'athlète tout le monde te savait déjà apte.

Pendant que Moera étudiait pour entrer en école d’infirmière, toi tu travaillais pour tes examens d’entrée alternant les révisions écrites avec les sessions de sport. Le jour de la rentrée, vêtu de ton uniforme de policier, tu jettas un coup d’œil vers le ciel en souriant fièrement alors que la voix du Directeur résonnait dans la cours de l’académie. Tu eûs une pensée pour ta compagne qui au même moment commencait aussi sa journée dans son école. Durant un peu plus d’un an tu appris le métier. Vivant dans les dortoirs tu ne rentrais que les week-ends pour voir ta compagne et tes mères. Quand tu sortis diplômé, tu intègras rapidement le poste de la police de Toronto. Un petit poste pas trop bien payé, mais tu t’en fichais. Tu comptais te donner à fond pour grimper les échelons et ainsi enquêter sur de vrais crimes. Tu t’étais rapidement mis en ménage avec Moera qui elle avait encore quelques années d’études avant de pouvoir exercer pleinement son métier.

Âgé de 22 ans et déjà remarqué dans la police, tu finis par faire ta demande en mariage à ta compagne. Tu n’as pas forcément mis les petits plats dans les grands. Vous viviez dans un petit studio, vous manquiez d’argent tout comme de temps pour vous voir. Malgré tout, tu parvins à terminer tôt un soir et avant qu’elle ne se mette à ses révisions, tu posas un genoux un terre. Amoureux comme au premier jour, tu étais fou de bonheur quand elle accepta. A l’image de tout ça, vous n'avait pas traîné à passer devant le maire, ne vous formalisant pas avec l’aspect festif de la journée. De toute façon vous n’aviez pas les moyens.

Les années passérent, ta femme était enfin devenue infirmière à l’hôpital, et de ton côté tu avais grimpé les échelons. Ton travail avait réussi à payer, devenant inspecteur pour la police de Toronto. Ton nombre d’arrestation était l’un des meilleurs du département, à tel point que le commissaire t’avais envoyé éduquer quelques petits nouveaux dans la brigade. Tout allait pour le mieux, vous aviez pu changer d’appartement pour quelque chose de plus grand et propre. Et depuis peu vous aviez commencé à essayer d’avoir un enfant. C'était juste avant que tu ne partes comme agent infiltré, qu’elle t’apprit sa grossesse. Elle te l’aurait dit avant, tu n’aurais sûrement pas accepté de la laisser seule durant trois mois, le temps d’intégrer un gang. Mais désormais tu n’avais plus d’autres choix. La laissant, tu quittas le domicile pour rejoindre un studio miteux avec une nouvelle identité provisoire. Les opérations ne se passérent pas aussi bien que tu le pensais, et le jour de l’assaut tu te pris une balle dans l’épaule, une autre venant éraflée ton visage.

Un sourire aux lèvres alors que tu étais sur ton lit d’hôpital, tu retrouvas ta compagne alors enceinte de 5 mois. Tu observais cet adorable ventre rond, attendant qu’elle s’approche assez pour glisser la main dessus. Tendrement, tu y déposas un baiser en t’excusant pour toute la frayeur. Mais désormais c’était terminé, tu pouvais rentrer avec elle. Cette balle aura eu un bon côté, elle t’aura permis d’être arrêté durant deux mois, profitant ainsi de retrouver ta compagne. La reprise a été compliquée, surtout parce que lorsque ton congés pris fin, celui de Moera commença.

Un mois plus tard, alors que tu étais assis à ton bureau, tu reçu un coup de fil. Un cambriolage avait eu lieu, tu n’écoutas pas réellement le reste du message, appelant un de tes cadets pour qu’il s’en occupe. Tu transféras l’appel sur le poste de Phineas avant de reprendre ta paperasse. Mais moins de deux heures après, il te contacta. Rigolant, tu lui demandas s’il avait vraiment besoin d’aide, mais sa voix grave te stoppa net. Attentivement tu l’écoutais avant de raccrocher. Prenant ta veste à la volée, tu quittais le poste de police pour prendre ta voiture.

Assis à côté du corps de ta femme, tu regardais son visage. Si on oubliait sa pâleur anormale, elle aurait pu sembler endormi sur son lit d'hopital. Pas pudique pour deux sous, les larmes ne cessaient de couler sur ton visage. Tu pris sa main dans la tienne, frissonnant à ce contact froid. Ton front se posa contre son bras, ne cessant de pleurer. C’est à cet instant que choisi ton cadet pour entrer dans la chambre. Tu relevas la tête essuyant tes yeux en reniflant alors qu’il portait la chose qui serait la plus précieuse au monde désormais. Il te glissa ta fille entre les bras, et doucement tu souris. Elle était déjà le portrait de sa mère. Tu décidas de l’appeler Lys. En plus d’être la fleur favorite de ta défunte épouse, la symbolique était aussi particulièrement belle. Symbole de l’innocence, de l’amour pur, ça lui convenait parfaitement. Tu déposas un baiser sur ton front, juste avant qu’un petit papillon ne vienne y prendre place. Tu te penchas pour que Nova puisse aussi l’admirer, et il ne se priva pas pour lui faire une petite léchouille.

Te voilà quatre ans plus tard. Les premiers mois sans Moera ont été difficile, déjà parce que perdre l’être aimé n’est pas une chose que l’on gère facilement, mais aussi parce que tu avais fini par apprendre que c’était l’un des hommes que tu avais arrêté qui avait payé quelqu’un pour la tuer. Tu as vu un psychologue durant quelques temps, il t’a aidé à te sentir moins coupable, et à mieux accepter la mort. Même si ça n’était pas le but de ces séances, il t’a aussi permis d’ouvrir les yeux sur ton métier. Tu avais beau l’aimer plus que tout, il n’en restait pas moins dangereux. Ne voulant plus prendre de risque pour ta fille, tu quittas la police. Tu as passé un moment à rester cloîtré chez toi, devant moins sociable, te renfermant. Ton caractère changea doucement. L’homme pleins de vie que tu étais, avait fini par partir avec Moera. Tes mères te laissèrent tranquille, comprenant ta douleur et ton besoin de vivre ton deuil. Mais après 8 mois, elles finirent par en avoir assez. T’obligeant à te bouger, l’une d’elle te fit travailler dans son café avec elle. Localisé près du poste de police, tu savais que d’anciens collègues à toi passaient de temps à autre. Lorsqu’ils découvrirent que tu y travaillais comme serveur, ils furent de plus en plus à venir. Ce métier finit par te plaire, et ta mère partie à la retraite en te laissant sereinement les clefs.

Tu es désormais propriétaire, la moitié des clients sont des flics. Certains viennent entre eux, d’autres pour bavarder avec toi. Il t’arrive parfois de discuter de certaines enquêtes. Tu essaies de rester loin de tout ça, mais c’est parfois plus fort que toi. Alors tu leur donnes parfois des pistes, tu les aides comme tu peux sans trop t’en mêler. Pour t’aider en salle tu as recruté un ex-détenu. Un jeune délinquant que tu avais arrêté et aidé comme tu pouvais pour le remettre dans le droit chemin. Tu n’avais pas réussi, mais il était revenu frappé à ta porte il y avait 6 mois de ça, blessé par balle et demandant ton aide. Alors tu l’avais aidé, lui trouvant un studio et l’embauchant. Il semblait avoir pris la bonne voie cette fois-ci.

Lys va à l’école maternelle, c’est une adorable petite fille de 4 ans. Elle a les longs cheveux blonds de sa mère, couplés avec les boucles des tiens. Quand elle rit tu retrouves Moera. Ses gestes, ses mimiques, tout lui ressemble et pourtant elle ne l’a jamais connu. C’est une petite fille active et pleine de vie. Vous êtes tous les deux très complices, tu joues tous les soirs avec elle. Tu te laisses maquiller et coiffer avant d’aller prendre le thé avec ses poupées. C’est aussi une grande fan de Finn, qui est finalement devenu son parrain. Régulièrement tu lui parles de sa mère, parce que tu sais qu’elle se pose beaucoup de questions. Alors inlassablement, tu lui montres des photos, tu lui racontes votre première rencontre. Votre histoire.
Derrière l'écran

Pseudo sur internet : Eleventh
Age : 2X ans
Code:
[b]Shouta Aizawa[/b] de Boku No Hero Academia - [url=http://totem-emblem.forumactif.com/u97]Myles Mayer[/url]
Reboot de Ripley ):


Dernière édition par Myles Mayer le Dim 23 Sep - 8:47, édité 6 fois

_________________
Invité, si tu veux des copains, pense à voter toutes les deux heures !

avatar
Totem poids lourd
Date d'inscription :
11/02/2018
Messages :
63
Voir le profil de l'utilisateur
Totem poids lourd
le Ven 24 Aoû - 15:44
bird

_________________
Don't worry, all is well. All is so perfectly, damnably well. I can feel your heart beating as clearly as I feel my own, and I know that separation is an illusion. Soon, I will see your smile. You will wake up.
Merci à Sheryl pour mon superbe avatar à gif que je lui dois ♥

avatar
Curses
Date d'inscription :
11/10/2017
Messages :
220
Voir le profil de l'utilisateur
Curses
le Mar 28 Aoû - 14:56
Tu as le don pour créer des persos... doux, qu'on a envie de câliner coeur

C'est trop mimi l'histoire des cheveux et du bain avec la petite ! Vivement la suite !

_________________
Me'n'ma brotha:







Contenu sponsorisé
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum